La révolte des commercants du Coeur de Ville

L'Association Agathoise Apolitique du Coeur de Ville a organisé Mardi 29 septembre une réunion…

L’Association Agathoise Apolitique du Coeur de Ville a organisé Mardi 29 septembre une réunion d’information à l’Hôtel du Donjon en Agde devant une assemblée composée de commerçants et d’habitants du cœur de ville.
Le président de l’ Association Marciano DOMINGUEZ regretta l’absence de réunion de fin de saison avec la municipalité et informe qu’il a demandé, en vain, un débat contradictoire avec les autorités municipales et le président de la seconde association de commerçants, afin d’établir la réalité du bilan officiel proposé récemment.
Il fit le parallèle entre le satisfecit affiché par la municipalité et la publicité de la CCI qui proposait quant à elle, au lendemain d’une saison difficile d’aider les commerçants a demander des délais de paiements pour leur charge.  Il y a dans l’esprit de l’AAACV une contradiction manifeste.

Et Marciano DOMINGUEZ de regretter qu’aucune réponse sur ces questionnements ne lui soit parvenus :
Qui paye quoi ? Quelle est la liste et le montant des sommes payées par les commerçants pour leurs terrasses commerciales ? Et une interrogation : Tous les commerçants sont ils taxés équitablement sur ces terrasses ?

Le président de l’AAACV à la dent dure contre la concurrence déloyale exercée « par un camion de sandwichs de Béziers resté à demeure sur le quai du 12 août au 9 septembre … » Ce camion appartiendrait a une personne qui a fait une demande d’obtention de Télévision locale.

Marciano Dominguez président de l’Association apolitique constate également que la Ville d’Agde est devenue un paradis pour les collectionneurs de « vestes réversibles »  Une boutique viable et pérenne serait même à créer sans risque, selon lui, en centre Ville.

Quelques quartiers du centre ville seraient délaissés par la municipalité ce qui provoque  l’ire du président « Pour vivre à Agde, il faut fermer ses yeux, boucher ses oreilles et surtout fermer sa gueule »
Le discours est vif et imagé. Marciano Dominguez détaille ensuite les résultats des sondages publiés sur le site de l’AAACV. Il annonce des chiffres catastrophiques en ce qui concerne l’animation, la propreté de la ville ou encore le bruit.

Plusieurs établissements sont pointés du doigt en regrettant qu’aucune intervention ne soit diligentée contre les établissements désignés par un membre de la majorité municipale comme des « Cantines Municipales »
La propreté ne fut pas en reste et il fut indiqué que l’association s’interrogeait sur l’utilité de déposer plainte pour « Vol de Motocrotte » devant la persistance de la saleté du cœur de Ville.
Les pots rouges et les panneaux indicateurs ne trouvèrent pas plus grâce à ses yeux que l’animation du cœur de Ville.
La paupérisation du cœur de Ville avec 54 commerces fermés comptabilisé en 2008 fut également dénoncée en notant un manque évident de places de parkings et certaines zones de non droit ou certains jouiraient de privilèges en la matière.

Il fut également regretté par Monsieur Dominguez que la municipalité se réserve sans compter des places lors des concerts gratuits de l’été : 255 places pour Adamo… 347 pour Lenorman . Les comptes sont précis pour Monsieur Dominguez qui propose que ces places soient plutôt réservées aux personnes handicapées et aux personnes du troisième âge.

Les personnes handicapées sont une préoccupation pour l’association. Il fut même indiqué qu’en partenariat avec l’Association Agathe il avait été réalisé un film sur le handicap en ville d’Agde qui serait produit dans les prochaines semaines sur le site des deux associations.
Marciano Dopminguez  invitant pour terminer tous les participants à ne pas hésiter a lui faire parvenir les photos des dysfonctionnements constatés en Ville d’Agde.
L’association organisera une ” Opération Ville Propre “ pour palier à la carence des services municipaux à l’occasion d’une prochaine visite de leur député maire en cœur de ville.
Une date surprise sera proposée aux participants de l’opération.

Le fossé se creuse entre l’AAACV et la municipalité et le dialogue semble rompu alors qu’il est maintenu entre la municipalité et la seconde association identifiée comme pro municipale.

Il semblerait que si les fusions d’agglo sont d’actualité en terres agathoises.. les fusions d’associations de commerçants seront plus délicates !

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.