Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Faits divers / Insolite

L’activité économique se dégrade encore au 1er trimestre 2009 en Languedoc-Roussillon

L’INSEE vient de publier les chiffres de l’activité économique en Languedoc Roussillon. Au premier trimestre 2009, l’activité est au plus bas dans la plupart des secteurs en Languedoc-Roussillon. Les seuls signes permettant de relativiser ce constat viennent de la consommation des ménages. En effet, les chefs d’entreprises du commerce de détail interrogés en avril ont […]

L’INSEE vient de publier les chiffres de l’activité économique en
Languedoc Roussillon. Au premier trimestre 2009, l’activité est au plus
bas dans la plupart des secteurs en Languedoc-Roussillon. Les seuls
signes permettant de relativiser ce constat viennent de la consommation
des ménages. En effet, les chefs d’entreprises du commerce de détail
interrogés en avril ont constaté une amélioration des ventes dans leur
secteur et particulièrement dans celui de produits de consommation non
alimentaire. Par ailleurs, les immatriculations de véhicules
particuliers neufs sont en progression de 2% ; ce regain des achats de
voitures neuves est certainement à mettre au compte des primes
gouvernementales et des remises accordées par les constructeurs
automobiles à compter de l’automne 2008.

Bâtiment : la chute de l’activité s’accélère, notamment dans le gros œuvre

Selon
les chefs d’entreprises interrogés en avril, la chute de l’activité
s’accélère au premier trimestre 2009. La dégradation est plus marquée
dans le gros œuvre que dans le second œuvre.

Les
perspectives générales du secteur pour le deuxième trimestre 2009
semblent évoluer vers un peu plus d’optimisme. L’activité s’orienterait
légèrement à la hausse, essentiellement pour répondre à la demande de
la clientèle publique.

Cependant, près de 8 entrepreneurs sur 10 jugent le niveau de leurs carnets de commandes toujours très inférieur à la normale.

La situation de leur trésorerie continue de se dégrader par rapport au quatrième trimestre 2008.

Sans excès d’optimisme, l’opinion des professionnels du secteur laisse pressentir au moins le maintien du niveau de l’emploi.

graphique_batiment

Travaux publics : le rythme de l’activité se dégrade un peu plus

Selon les entrepreneurs interrogés en avril, le rythme de l’activité
dans les travaux publics s’est encore dégradé au premier trimestre
2009.

Les carnets de commandes continuent de se
dégarnir, que ce soit en provenance de la clientèle publique ou de la
clientèle privée.

Néanmoins, les chefs d’entreprises du
secteur semblent entrevoir une très légère reprise de leur activité au
deuxième trimestre 2009, hausse habituellement constatée à cette
période de l’année, hormis en 2008. Cette amorce de reprise permettrait
de mettre un terme à la baisse des effectifs employés.

graphique_travaux_publics

Services : le repli de la demande impacte tous les secteurs

Qu’il
s’agisse de services aux entreprises ou de services aux particuliers,
selon les chefs d’entreprises interrogés en avril, le net recul de
l’activité s’intensifie en ce début d’année au travers d’un fort repli
de la demande.

Au deuxième trimestre 2009, comme
chaque année, le rythme de l’activité devrait légèrement s’accélérer,
sans pour autant retrouver son niveau de long terme.

graphique_services

Commerce de détail : le rythme des ventes s’améliore

Selon
les chefs d’entreprises interrogés en mars, le rythme des ventes dans
le commerce de détail s’améliore. Tous les types de produits sont
concernés par cette amélioration, à l’exception des produits de la
pharmacie. La plus forte accélération du rythme des ventes est
ressentie dans le secteur non alimentaire.

Les intentions de commandes repartent également à la hausse, en particulier dans le secteur aménagement-habitat.

graphique_com_det

Commerce de gros : baisse des ventes et des intentions de commandes dans tous les secteurs

Selon
les chefs d’entreprises interrogés en mars, le rythme des ventes de
commerce de gros est en très forte baisse au premier trimestre 2009 et
à un niveau très inférieur à celui de l’année dernière à la même
période.

Biens d’équipement, biens intermédiaires,
biens de consommation, tous les secteurs témoignent d’une nette
dégradation de leur activité.

Les intentions de
commandes pour les prochains mois sont également inscrites à la baisse,
alors qu’elles étaient relativement stables habituellement à cette
période de l’année et se confirmaient au cours des mois suivants.

graphique_com_gros

Industrie : la baisse du rythme de l’activité semble un peu moins forte

Selon
les chefs d’entreprises interrogés en avril, le rythme de l’activité
industrielle continue de se dégrader au premier trimestre mais à un
degré bien moindre qu’au trimestre précédent.

Globalement
les secteurs des biens de consommation et des biens intermédiaires
maintiennent leur production. Le secteur des biens d’équipement, quant
à lui, enregistre une nouvelle baisse.

Les industriels
interrogés jugent les carnets de commandes fortement dégarnis
comparativement à l’année dernière à la même période.

Les
perspectives générales d’activité indiquent une stabilisation de la
production au deuxième trimestre 2009 mais la baisse des effectifs
devrait se poursuivre au même rythme qu’en ce début d’année.

graphique_industrie

Demandes d’emploi : une augmentation plus marquée pour les hommes que pour les femmes

Fin
mars 2009, 126 600 demandeurs d’emploi de catégorie A sont inscrits au
Pôle Emploi en Languedoc-Roussillon. Ce nombre correspond à une hausse
de 1 % par rapport au mois de février, soit 1 300 demandeurs
supplémentaires en un mois. Sur un an, la hausse atteint 16,7 %. En
France métropolitaine, le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A
a augmenté de 2,7 % par rapport à fin février et à + 22 % en un an.

Au
mois de mars, l’augmentation des demandes d’emploi est la même pour
toutes les tranches d’âge (+ 1 %). La progression est plus marquée pour
les hommes (+ 1,4 % en un mois et + 24,3 % en un an).

Sur
un an, la hausse est plus forte pour les moins de 25 ans, avec une
progression proche de 26 %. Elle est encore plus marquée quand il
s‘agit de jeunes hommes de moins de 25 ans (+ 34,3 % en un an).

Demandeurs d’emploi inscrits en fin de mois au Pôle emploi en Languedoc-Roussillon
unités : effectifs et %
Mars 2008 Février 2009 Mars 2009 Evolution
sur un mois
Evolution
sur un an
Source : Pôle emploi – Dares :
Languedoc-Roussillon
Hommes 52 940 64 930 65 820 +1,4 24,3
Femmes 55 560 60 770 60 770 +0,6 +9,4
Moins de 25 ans 17 860 22 250 22 480 +1,0 +25,9
Entre 25 et 49 ans 72 740 82 690 83 540 +1,0 +14,8
50 ans et plus 17 900 20 370 20 570 +1,0 +14,9
Hommes de moins de 25 ans 8 900 11 850 11 950 +0,8 +34,3
Hommes de 25 à 49 ans 35 160 42 540 43 200 +1,6 +22,9
Hommes de 50 ans et plus 8 880 10 540 10 670 +1,2 +20,2
Femmes de moins de 25 ans 8 960 10 400 10 530 +1,3 +17,5
HommesFemmes 37 580 40 150 40 340 +0,5 +7,3
Femmes de 50 ans et plus 9 020 9 830 9 900 +0,7 +9,8
Ensemble de catégorie A 108 800 125 310 126 590 +1,8 +1,6
Calcul des CVS : DRTEFP Languedoc-Roussillon

graphique_Demandes d'emploi

Offres d’emploi : très forte baisse des offres d’emplois durables

Les
offres d’emploi collectées par le Pôle emploi en Languedoc-Roussillon
au premier trimestre 2009 sont en recul de pratiquement 20 % par
rapport au premier trimestre 2008. La baisse atteint 25 % pour les
offres d’emplois durables, c’est à dire d’une durée d’au moins 6 mois.

Offres d’emploi collectées par le Pôle emploi en Languedoc-Roussillon
unités : nombre d’offres et %
T1
2008
T2
2008
T3
2008
T4
2008
T1
2009
Variation
sur un an
Source : Pôle emploi – Dares
Ensemble des offres 40 473 46 210 38 784 25 016 32 683 -19,2
Emplois durables
(plus de 6 mois)
17 458 16 800 15 843 11 663 12 984 -25,6

Immatriculations :
Les immatriculations de véhicules particuliers neuf progressent de 2 %

Au
premier trimestre 2009, 19 790 véhicules particuliers neufs ont été
immatriculés en Languedoc-Roussillon. Ce nombre correspond à un
progression de 2,0% par rapport au même trimestre de l’année 2008 (
2,4% au niveau national). Ce résultat est quasiment le seul indicateur
positif dans le contexte économique actuel. Il est, en partie, à mettre
au compte des primes gouvernementales et des remises accordées par les
constructeurs automobiles à compter de l’automne 2008.

Nombre de véhicules particuliers neufs immatriculés en Languedoc-Roussillon
2008 2009 Evolution
sur un an
T1-09/T1-08
T1 T2 T3 T4 Total T1
Source : INSEE
19 393 20 988 16 875 18 347 75 603 19 790 + 2,0%

graphique_Immatriculations

Démographie des entreprises: le nouveau régime des auto-entrepreneurs stimule la création

Au
premier trimestre 2009, le nombre d’entreprises créées en
Languedoc-Roussillon est en hausse de 48,2 % en glissement annuel,
c’est à dire par rapport au même trimestre de l’année précédente (43,2
% au niveau national).

Le boom des création
d’entreprises s’explique en très grande partie par l’instauration au
1er janvier 2009 du nouveau régime des auto-entrepreneurs mis en place
pour faciliter la création et la gestion de micro-entreprises. La
hausse peut également s’expliquer en partie comme le contre-coup de
l’attentisme constaté au trimestre précédent vis à vis de ce nouveau
régime.

Les créations ont été particulièrement
nombreuses dans les services (+ 3 601 entreprises, soit + 71,2 %) et
dans l’ensemble « commerce, transports, hébergement et restauration »
(+ 2 505 entreprises, soit + 39,6 %).

La progression
du nombre de créations est supérieure à 50% dans l’ensemble des
départements de la région, à l’exception de l’Hérault où elle est
légèrement plus modérée (+35,7%).

Qu’est-ce que le régime auto-entrepreneur ?

C’est
un régime dérogatoire mis en place à compter du 1er janvier 2009 pour
les personnes qui exercent ou souhaitent exercer une activité
indépendante sous forme d’entreprise individuelle et qui relèvent du
régime fiscal de la micro-entreprise. Il offre des formalités de
création d’entreprises allégées ainsi qu’un mode de calcul et de
paiement simplifié des cotisations sociales et de l’impôt sur le
revenu.

graphique_Créations d'entreprises

Les créations d’entreprises par secteur en Languedoc-Roussillon
unités : nombre de créations et %
Secteurs
(données brutes)
1er trim.
2007
1er trim.
2008
2ème trim.
2008
3ème trim. 2008 4ème trim. 2008 1er trim.
2009
Evol.
annuelle
**
Source : INSEE – Répertoire SIRENE
NA* Ensemble 4 751 5 262 5 389 3 983 3 694 7 799 48,2
BE Industrie 213 231 192 179 187 369 59,7
C dont industrie manufacturière 188 215 172 154 156 330 53,5
FZ Construction 1 084 1 134 920 690 660 1 324 16,8
GI Commerce transports hébergement et restauration 1 527 1 794 2 211 1 410 1 207 2 505 39,6
G Commerce 1 085 1 329 1 496 992 904 1 952 46,9
H Transport 76 84 76 50 56 70 -16,7
I Hébergement
et restauration
366 381 639 368 247 483 26,8
// Services 1 927 2 103 2 066 1 704 1 640 3 601 71,2
JZ Information et communication 126 140 109 92 94 349 149,3
KZ Activités financières 107 69 109 118 96 156 126,1
LZ Activités immobilières 288 294 280 219 200 258 -12,2
MN Activités de services 591 723 669 546 551 1 355 87,4
OQ Enseignement, santé, action sociale 467 444 458 400 420 590 32,9
RU Autres activités de services 348 433 441 329 279 893 106,2
* Les codes sur 2 caractères correspondent au niveau d’agrégation A 10
de la “NA” nomenclature agrégée fondée sur la NAF rév.2 ;les codes sur
1 caractère correspondent aux sections, ou niveau d’agrégation A 21, de
la NA ;
** Évolution en glissement annuel, c’est-à-dire entre le 1er trimestre 2008 et le 1er trimestre 2009 ;
// Regroupement des secteurs suivants : JZ à RU.

Nombre de créations d’entreprises par secteur et par département au 1er trimestre 2009
unité : nombre de créations
Secteurs
(données brutes)
Aude Gard Hérault Lozère Pyrénées
Orientales
Source : INSEE – Répertoire SIRENE
Ensemble 1 004 2 011 3 036 122 1 626
Industrie 46 107 138 9 69
Construction 204 333 487 19 281
Commerce transports hébergement et restauration 307 638 972 37 551
Hébergement et restauration 65 127 180 16 95
Services 447 933 1 439 57 725

Évolution des créations d’entreprises par rapport au 1er trimestre 2008
unité : %
Secteurs
(données brutes)
Aude Gard Hérault Lozère Pyrénées
Orientales
Source : INSEE – Répertoire SIRENE
Ensemble 53,8 60,0 35,7 74,3 55,7
Industrie 109,1 69,8 39,4 50,0 68,3
Construction 36,9 12,5 3,8 72,7 34,4
Commerce transports hébergement et restauration 28,5 47,0 30,8 32,1 57,4
Hébergement et restauration 41,2 71,3 21,8 220,0 12,6
Services 84,0 101,1 55,2 128,0 63,3
* Évolution en glissement annuel, c’est-à-dire entre le 1er trimestre 2008 et le 1er trimestre 2009.

Les défaillances d’entreprises par département – Données brutes
unités : nombre de défaillances et %
Nombre
de
défaillances
(données brutes)
2008
1er trim.
2008
2ème trim.
2008
3ème trim.
2008
4ème trim.
provisoire
2009
1er trim.
provisoire
Evol.*
en %
Source : BODACC – Traitement INSEE
Aude 76 85 67 113 98 28,9
Gard 158 189 134 214 201 27,2
Herault 237 269 228 326 290 22,4
Lozère 10 7 5 30 9 -10,0
Pyr.Orientales 157 100 110 168 148 -5,7
Languedoc-Roussillon 638 650 544 851 746 16,9
* Évolution en glissement annuel, c’est-à-dire entre le 1er trimestre 2008 et le 1er trimestre 2009.

Fréquentation hôtelière : important recul des nuitées dans les hôtels de la région

Un
peu plus de 1 million de nuitées ont été enregistrées au premier
trimestre dans les hôtels du Languedoc-Roussillon, soit – 11 % par
rapport au même trimestre de l’année 2008. Cet important recul
s’inscrit dans la continuation d’une tendance entamée au printemps
2008, enchaînant quatre trimestres de baisse continue.

graphique_nuitees hotellerie

Les nuitées dans l’hôtellerie en Languedoc-Roussillon
Unités: nombre et %
2008 2009 Évol.
sur
un an
Source : INSEE
T1 T2 T3 T4 Total T1
(provisoire)
T1-09
/
T1-08
1 131 690 2 043 660 3 137 620 1 254 760 7 567 730 1 003 000 -11%

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.