Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Faits divers

Le 15 AOUT Prochain - Les anti corridas présents à 500 mètres des arènes

COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA FLAC Fédération des Luttes pour l'Abolition des Corridas   Association basée à Agde dans l'Hérault.   Bonjour, Vous découvrirez ci-dessous la réponse du maire de Béziers Robert Ménard au courriel que nous lui avions adressé au sujet de notre présence devant les arènes le 15 août prochain. Par conséquent, nous […]

COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA FLAC

Fédération des Luttes pour l'Abolition des Corridas

 

Association basée à Agde dans l'Hérault.

 

Bonjour,

Vous découvrirez ci-dessous la réponse du maire de Béziers Robert Ménard au courriel que nous lui avions adressé au sujet de notre présence devant les arènes le 15 août prochain.

Par conséquent, nous serons bien présents à partir de 17 h aux abords de la chocolaterie, avenue Saint-Saëns, à près de 500 m des arènes.

Nous précisons qu'il ne s'agira que d'une petite présence symbolique à l'image de ce que disait notre regretté président d'honneur, le grand humaniste Théodore Monod :

“S'il ne doit rester qu'une seule personne devant les arènes lors d'une corrida où l'ont massacre des animaux juste pour le divertissement, je serais celle-là”.

A cette occasion, nous déploierons notre banderole, ci-dessus et en pièce jointe, dénonçant la présence d'enfants qui assistent à des corridas. Comme l'exposent les deux articles ci-dessous.

http://rue89bordeaux.com/2014/08/corrida-est-ce-vraiment-pour-les-enfants/

http://www.collectif-protec.fr/article-lettre-ouverte-124340867.html

Merci

Cordialement

Thierry Hély

Président de la FLAC

www.flac-anticorrida.org

Contacts :  06 23 94 84 83

                    06 81 28 11 87


Monsieur le Président,

J'ai bien pris la mesure de votre demande concernant les manifestations aux abords des arènes et j'ai le regret de ne pouvoir répondre  favorablement, et ceci pour plusieurs raisons.

Tout d'abord parce qu'un arrêté municipal a été signé et qu'il ne m'est pas possible de passer outre une règle que j'ai moi-même établie.

Ensuite parce que je suis garant de l'ordre public et que je dois éviter tout risque de confrontation.

Si vos modes de revendication sont pacifiques, d'autres mouvements sont moins mesurés et aiment à donner dans la provocation et je ne voudrais pas que vous leur soyez assimilé, avec les désagréments que cela pourrait entraîner pour vous comme pour moi.

J'espère pouvoir compter sur votre compréhension et vous prie d'agréer, Monsieur le Président, l'expression de mes sentiments les meilleurs,

Robert Ménard

Maire de Béziers


Monsieur le Maire,

Lors de nos différentes entrevues, vous avez pu constater le climat d'ouverture d'esprit qui régnait entre nous malgré nos divergences de vue sur la corrida.

Pour cette raison, je vous demande, Monsieur le Maire, au nom de la liberté d'expression qui vous est si chère, de me permettre d'être présent à proximité des arènes le 15 août prochain avec une seule personne pour tenir une banderole mettant en exergue la problématique enfants/corrida. 

Je sais que vous avez promulgué un arrêté afin que toute manifestation anti-corrida cette année ne puisse se dérouler qu'à 500 m des arènes afin d'éviter tout débordement suite à d'éventuelles provocations. 

Or, nous ne serons que deux et parfaitement silencieux, je vous en donne ma parole. D'ailleurs, la personne qui tiendra la banderole à mes côtés sera la même que celle qui était avec moi il y a deux ans lors de la corrida donnée par Sébastien Castella. 13 000 spectateurs. Aucun problème ni incident ne fut à déplorer. Les RG biterrois peuvent en témoigner. Les ayant eus au téléphone, ils sont même prêts à se porter garants officiellement auprès de vous pour cette année.

Pour toutes ces raisons, Monsieur le Maire, je vous demande de nous accorder une dérogation afin de ne pas être cantonné à 500 m des arènes ce qui n'aurait aucun sens. A fortiori quand on sait que nous ne serons que deux, statiques et muets. Juste présents avec notre banderole.

Je n'ai pas oublié, Monsieur le maire, à l'époque où vous étiez président de reporters sans frontières, vous avoir vu ne pas hésiter à franchir les barrages au moment du passage de la flamme olympique à l'occasion des jeux à Pékin.  

Pour toutes ces raisons, vous sachant homme de convictions, je garde espoir que vous m'accordiez exceptionnellement cette dérogation au nom, encore une fois, de la liberté d'expression.

Merci à l'avance pour votre réponse.

Veuillez croire, Monsieur le Maire, à l'expression de toute ma considération.

Thierry Hély

Président de la FLAC

www.flac-anticorrida.org

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.