Le bonheur est Agathois au ROA

Au Rugby Olympique, le bonheur est Agathois  aprés les deux matchs du Dimanche 8…

Au Rugby Olympique, le bonheur est Agathois  aprés les deux matchs du Dimanche 8 Mars

Fédérale 2 : R.O.AGDE 28 – Vendres / Lespignan 15

Fédérale B : R.O.AGDE 20 – Vendres / Lespignan 10

Il y a eu bel et bien passage de témoin entre l’Entente Vendres / Lespignan et le R.O.A. pour le leadership du rugby amateur de notre département à l’issue du derby de dimanche dernier, haut en couleurs et qui a tenu toutes ses promesses avec un niveau technique remarquable, un engagement physique total de tous les acteurs et de tous les instants d’une rencontre suivie par plus d’un millier de spectateurs venus pour déguster une paëlla géante délicieuse avant de savourer deux beaux matchs de rugby et de prendre part à la joie intense du ROA .
Une joie bien compréhensible au vu de ce quatrième succès consécutif de nos deux équipes seniors qui ont pris, et de belle manière, leur revanche du match aller où elles avaient été battues sur des scores étriqués (3-0 et 9-6).
Une joie partagée avec les Partenaires et les Supporters du ROA sur qui on peut compter dans tous les moments de la vie du Club, les bons comme les mauvais.
Un bonheur qui plus est assorti du point de bonus offensif qui permet à l’équipe de Fédérale 2, à l’instar de la B, de faire un bond au classement et de se positionner, elle aussi, en candidate à la qualification pour la phase finale du championnat de France !
Autant vous dire tout de suite que la 3ème mi-temps (car le rugby ne se joue pas en deux mais en trois temps : avant, la ferveur ; pendant la bravoure, après la fraternité) fut riche en chansons, en nombreuses congratulations, en bonnes et saines émotions au son d’une Pena del Sol déchaînée qui enregistrait le renfort de Claudie à la batterie…

Fédérale B : R.O.AGDE 20 – Vendres / Lespignan 10

Il y avait déjà de nombreux supporters des deux camps pour assister à la rencontre d’ouverture entre équipes de Fédérale B, débutée tambour battant et avec l’appui du vent en première mi-temps par les joueurs Agathois du tandem d’entraîneurs Stephan GIRARD – Bruno ANTOINE .
Dès l’entame, succession de groupés pénétrants tonitruants des avants du ROA et, à la conclusion, comme pour donner le ton, essai plein de détermination marqué par le N°8 Manu GIMENO, essai non transformé (5-0, à la 2e).
Les Agathois occupaient parfaitement le terrain de leurs adversaires et décidaient de jouer à la main toutes leurs pénalités pour dynamiser le jeu.
Sur une mêlée à 5 mètres, ils ne parvenaient pas à conclure, par excès de précipitation. Mais un quart d’heure après, sur une nouvelle pénalité rapidement jouée, le demi de mêlée Julian JACOB doublait la mise en pointant un deuxième essai, lui aussi non transformé en raison du vent (10-0, à la 20e).
Par la suite, le jeu s’équilibrait et il n’y eut vraiment pas d’autre véritable occasion de marquer pour l’une ou l’autre des deux équipes, perturbées par un arbitrage incompréhensible par moments et ne respectant pas notamment la règle de l’avantage. Jusqu’à la pause, le score n’évoluait pas : 10-0 en faveur du ROA
A la reprise, les visiteurs ne tardaient pas à profiter, à leur tour, de l’aide du vent pour refaire une partie de leur handicap en marquant un essai et en le transformant (10-7, à la 44e).
Par la suite, sentant le danger que représentait l’équipe adverse plus jeune et plus joueuse, les Agathois affichèrent toujours d’aussi bonnes intentions offensives, mais mal récompensées pour cause de maladresses ou par manque de finition.
A l’heure de jeu, sursaut d’orgueil du pack jaune et bleu qui bousculait gaillardement son opposant sur sa ligne, le faisant basculer cul par dessus tête  dans son en but pour inscrire un essai collectif, toujours pas transformé mais qui mettait le ROA à l’abri d’un retour des hommes en vert et blanc (15-7, à la 63e).  
Dix minutes plus tard, les visiteurs réussissaient à convertir une pénalité de 40 mètres (15-10, à la 71e), mais Manu GIMENO mettait un point d’honneur à clôturer cette rencontre par un quatrième essai agathois, synonyme de doublé personnel pour attester de son retour en grande forme…(20-10, à la 78e).

Composition de l’équipe de Fédérale B :  
CARAYON, PEYRAS, DEHARD, ROQUES, CHOUCHANE (Cap.), BARBIER, MAITROT, GIMENO, JACOB, MAUREL, TOST, LOUP, BLAQUIERE Julien, TAJOURI, IVORRA, BOUCHERIE, LEIRINHA, ESPITALIER, AUBRY, CRESPO, SANCHEZ, FRICOU .

Fiche technique :
Arbitre : M. CLAUZEL William (Comité du Languedoc)
Pour Agde : 4 essais de Manu GIMENO (2), collectif, et de Julian JACOB
Pour Vendres / Lespignan : 1 essai, 1 transformation et 1 pénalité.

Fédérale 2 : R.O.AGDE 28 – Vendres / Lespignan 15

La rencontre de Fédérale 2 était précédée d’une présentation de toutes les équipes de l’Ecole de Rugby des Pays d’Agde accompagnées par leurs éducateurs pour remercier le Nautic-Club du Grau d’Agde, présidé par M. CAUMIL, d’avoir fait un don conséquent en faveur des jeunes rugbymen agathois (voir encadré). Le coup d’envoi du match était donné par le jeune Philémon, joueur en Poussins et petit fils de M. GIBELLO, trésorier du Nautic-Club.
Les visiteurs qui bénéficiaient de l’aide du vent en première période, réussissaient à convertir une pénalité de 35 m. par l’ailier BRUN sur sa deuxième tentative (0-3, à la 4e). Les Agathois s’appropriaient de bons ballons en touche par le 2ème ligne Julien ISIDRO et déroulaient d’excellents groupés-pénétrants autour du N°8 Sébastien ALABARBE, à proximité immédiate de la ligne d’essai des verts et blancs. Ces derniers tentaient d’enrayer la progression des avants du ROA en usant de moyens illicites que l’arbitre ne tarda pas à sanctionner par un essai de pénalité entre les poteaux, aisément transformé par l’arrière Cédric RAMON (7-3, à la 11e).
L’avantage à la marque, déjà pris par les Agathois, allait être maintenu puis aggravé et enfin définitivement acquis au cours des 70 minutes restant à jouer.
Le demi de mêlée Benoît ROSSI multipliait les départs derrière sa mêlée avec le soutien de toute sa 3ème ligne ALABARBE, ORTIN et RECOR pour mettre à mal la défense adverse et préparer les nombreuses attaques des lignes arrières du ROA particulièrement en verve au cours de ce match.
Suite à une mêlée relevée, suivie d’une bagarre générale, l’arbitre infligeait un carton rouge aux deux talonneurs : David LOPEZ pour Agde et Jocelyn SOUQUET pour Vendres (26e).
Puis, l’arrière visiteur Fabrice SANS réussissait une pénalité (7-6, à la 30e).
Suivait une magnifique relance orchestrée par le centre Romain GUIRAUD et l’ouverture Damien BES sur plus de 60 mètres, stoppée irrégulièrement et occasionnant une pénalité en faveur des Agathois qui permettait à Cédric RAMON d’augmenter l’avance au score (10-6, à la 34e).
Une nouvelle offensive générale des lignes arrières du ROA faisait rugir de plaisir les supporters avant un côté fermé habilement joué qui permettait à Cédric RAMON décalé en bout de ligne de pointer un très bel essai qu’il ne parvenait pas à transformer (15-6, à la 40e).
A la reprise, le travail de sape des avants du ROA commençait à payer et permettait d’offrir de bons ballons d’attaque à la ligne de trois-quarts qui s’en donnait à cœur joie avec feinte de passe ou passe fouettée à la clé, pour le plus grand plaisir des nombreux spectateurs émerveillés par la qualité du jeu offert par les joueurs.
Les hommes du duo d’entraîneurs DARLET – MILLET se livraient entièrement et suite à un rebond favorable, après chandelle de Damien BES, l’ailier Benoît GUIRAUD filait, tel un TGV, planter un superbe troisième essai, celui du bonus offensif, entre les perches et transformé par Cédric RAMON (22-6, à la 47e).
Le break était fait au prix d’un rythme de jeu endiablé et ce tempo hallucinant donné par les Agathois engendrait ensuite un léger relâchement dont profitaient les verts et blancs pour refaire peu à peu leur handicap sur trois pénalités successives réussies par le jeune Jerome LOGNOS (22-9, à la 51e puis 22-12, à la 54e et enfin 22-15, à la 56e).
A ce moment là, Cédric GAYE écopait d’un carton jaune mais les Agathois, même réduits à 13 pendant dix minutes, allaient faire front et reprendre l’initiative du jeu : Benoît GUIRAUD ratait l’essai d’un cheveu, devancé de quelques centimètres par le défenseur, les ¾ continuaient leur festival offensif et les avants du ROA, comme d’habitude, finissaient bien plus fort que leurs opposants. Damien BES traduisait cette supériorité en réussissant successivement deux pénalités dont une de plus de 40 m. (25-15, à la 71e et 28-15, à la 75e). Score final : 28 à 15 en faveur d’Agde.
Pour leur excellente prestation, tous les joueurs de l’équipe fanion du ROA méritent d’être englobés dans les mêmes éloges. A noter également l’excellent arbitrage, remarquable et remarqué, de M. Patrick BEURIOT qui a dirigé ce derby avec beaucoup d’autorité, d’efficacité et de compétence.

Composition de l’équipe de Fédérale 2 :
AUQUE, LOPEZ (Cap.), RAMONDENC, PALMIE, ISIDRO, RECOR, ORTIN, ALABARBE, ROSSI, BES, GUIRAUD Benoît et Romain, CANTAU, SAEZ, RAMON, DECUQ, CAHORS, RAGNO, NAVAJAS, GAYE, CHARLES, CUQ .

Fiche technique :
Arbitre : M. Patrick BEURIOT (Comité d’Auvergne)
Directeur de match : M. Jean EYCHENNE (Comité du Languedoc)
Pour Agde : Trois essais ; de pénalité (11e), Cédric RAMON (40e) et Benoît GUIRAUD (47e). Deux transformations de RAMON (11e et 47e). Trois pénalités de RAMON (34e) et de Damien BES (71e et 75e).
Pour Vendres / Lespignan : Cinq pénalités de BRUN (4e), SANS (30e) et LOGNOS (51e, 54e, 56e).
Carton jaune : Cédric GAYE (56e)
Carton rouge : David LOPEZ d’Agde (26e) et Jocelyn SOUQUET (26e) de Vendres / Lespignan.

Dimanche 15 mars, les deus équipes seniors du ROA seront au repos avant un déplacement à CASTANET le 22 mars, puis la réception de CERET, à « Michel Millet » le 29 mars.

En encadré, discours prononcé par M. Robert GIBELLO, trésorier du Nautic-Club du Grau d’Agde, avant le coup d’envoi du match :
«  On ne conserve pas des valeurs, on les transcende sans cesse, sinon elles meurent d’elles mêmes.
Le Nautic-Club du Grau d’Agde et de la Tamarissière, confronté à la perte d’engouement des activités ski nautique a vu s’amenuiser son nombre d’adhérents par retraits individuels. Notre association devenue obsolète est en cours de dissolution. La dévolution des biens est entreprise et à cet effet un don est versé à l’Ecole de Rugby des Pays d’Agde.
Ce qui a retenu notre choix, c’est l’état d’esprit collectif : tout le monde joue, on se passe la balle, on avance ensemble, on a le respect de l’adversaire et de l’arbitre, la solidarité entre partenaires, la générosité physique et morale, on partage des victoires et des défaites, c’est l’Ecole de l’humilité et de l’abnégation et bien souvent le combat de David contre Goliath.
Toutes ces valeurs sont générées et transmises par des éducateurs bénévoles et un encadrement qui méritent notre admiration.
Fraternité et solidarité de l’équipe des jeunes rugbymen dans cette Ecole qui est entièrement dédiée aux jeunes sans préoccupation particulière de résultat en compétition ! ».

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.