Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Le Cap d’Agde : la station balnéaire engage un plan de relance pour « rassurer et séduire »

Le Cap d’Agde est la plus grande station balnéaire de France et compte bien le rester. Après une saison en demi-teinte l’an dernier en raison de la crise sanitaire, elle compte bien cette année capitaliser sur l’envie des Français de prendre des vacances de proximité.

Les sondages nous l’annoncent, « 79 % de la population se déclare optimiste pour partir en vacances, 69 % veulent privilégier la France et 41 % souhaitent un standard élevé de sécurité » a estimé Christian Bèzes, le directeur de l’office de tourisme communautaire Cap d’Agde Méditerranée, devant une centaine de professionnels de tourisme réunie pour aborder la nouvelle saison.

professionnels du tourisme Cap dAgde
Au Cap d’Agde, les professionnels du tourisme se sont réunis à l’initiative de l’office du tourisme

Si la sécurité à proprement parler est d’ores et déjà assurée par les forces de l’ordre avec une baisse de la délinquance de l’ordre de 20 % sur la station balnéaire, selon le préfet de l’Hérault, la sécurité sanitaire se doit, elle aussi, d’être au rendez-vous des destinations tendances de vacances.  
« Dès le 15 juin, le centre de vaccination, qui jusque-là était opérationnel au sein de l’hôpital d’Agde, va être transféré vers l’ancien Palais des Congrès du Cap d’Agde, il pourra délivrer 2 000 vaccinations par semaine et j’ai demandé à ce que les professionnels du tourisme soient prioritaires » a annoncé le maire Gilles d’Ettore lors de cette présentation de la saison touristique.

Vinocap programmé autour du 14 juillet

Si les animations vont débuter dès le mois de juin avec notamment le salon de la mobilité électrique les 12 et 13 juin au pied de la grande roue, l’évènement phare du début de saison, Vinocap, plus grand salon œnotouristique à ciel ouvert du sud de la France, a été reprogrammé comme l’an dernier autour du 14 juillet, au lieu du traditionnel week-end de l’ascension, qui ouvre habituellement la saison touristique.
« Toutes les mesures seront prises pour ce que cet événement se passe dans les meilleures conditions sanitaires possibles » indique Gilles d’Ettore, qui est aussi président de l’agglomération Hérault-Méditerranée, qui compte de nombreux cépages dans ses communes rétro-littorales.

Gilles dettore président office tourisme Cap dAgde
Le maire Gilles d’Ettore a présidé cette réunion de présentation

Un appel à rouvrir les discothèques

Le maire d’Agde souhaite également des signaux forts envers la jeunesse : « La nuit, il vaut mieux que notre jeunesse soit encadrée par des professionnels dans les discothèques plutôt que de se rassembler arnachiquement sur la voie publique ou encore de les voir partir en Espagne où les discothèques seront de toute façon ouvertes. J’ai proposé que des tests salivaires soient imposés à l’entrée des discothèques françaises pour accompagner leur réouverture. J’espère que nous arriverons à obtenir cela de la part du gouvernement. Le Premier ministre nous a promis une réponse au 15 juin. J’ai le sentiment que c’est possible, car il s’agit d’une mesure de responsabilité et de protection pour notre jeunesse ».

La reprise, une équation à plusieurs inconnues

Après cette période où le tourisme mondial a été totalement à l’arrêt, comment rebondir dans l’ère post-covid ? Du côté de l’office de tourisme communautaire Cap d’Agde Méditerranée, il a été décidé de mettre en place une nouvelle stratégie de communication basée sur une diversité de supports médiatiques – presse traditionnelle, journaux numériques, spots TV sur des chaînes nationales telles que BFM et Cnews – mais également une stratégie amplifiée sur les réseaux sociaux qui fait un pari sur le poids des influenceurs.
« Le Cap d’Agde répond aux tendances de fond d’authenticité, de patrimoine, d’espaces naturels et d’attractivité en termes d’activités sportives avec son centre international de tennis et de paddle, son golf international ou encore les activités aquatiques. Faire appel aux micro-influenceurs, c’est-à-dire ayant entre 10 000 et 100 000 followers, c’est l’assurance d’une certaine crédibilité tout en conservant un engagement de proximité. Ils représentent aujourd’hui un levier de performance assez efficace. La démarche d’influenceurs vient booster l’attractivité d’une destination » confirme Pascal Hebrard, directeur général de l’agence Wonderful, qui conseille l’office en matière de communication.

“Chez nous, on prend soin de vous !”

Les Français rêvent de vacances. Le tourisme de proximité sera sans nul doute encore privilégié en cette année post-Covid, tout comme les réservations de dernière minute, avec un besoin croissant identifié de souplesse et de flexibilité dans les dates de séjour

La crise du Covid va obliger les stations balnéaires et les professionnels du tourisme à s’adapter, à faire preuve d’imagination et d’audace pour rester en phase avec les évolutions du tourisme, développer l’offre et la richesse des expériences à vivre, cibler les clientèles de « qualité », se positionner comme une destination dépaysante et affirmer l’authenticité de la destination Cap d’Agde Méditerranée.
Un beau challenge que la première station balnéaire de France s’est engagée à relever. 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires

  1. Bonjour,

    Très bien.

    Pourquoi ne pas se pencher également, si je peux me permettre, sur les zones de plages/baignades.
    Celles-ci sont de plus en plus envahies par des installations/départs/arrivées/passages à répétition, d’engins motorisés, ne laissant aux baigneurs, que le choix de profiter des nappes de gasoil, odeurs fortes, et pollutions sonores. Cela ne fait plus trop rêver..

    À l’heure du retour à la santé et du “plus nature”, l’opportunité est là donnée, pour développer une image “Respire” à nous tous qui avons supporté cette année particulière.
    Et ainsi, ne privilégier , -au pieds des serviettes comme dans mais aussi autour des zones de baignades-, que des activités qui pourraient satisfaire jeunes, moins jeunes et familles, dans un respect mutuel.
    Le choix ne manque pas : paddle, pédalo, planche aéroportée, gondoles pour les amoureux !, canoë, barque à rames, voiliers, etc… Autant de propositions, qui allient le partage, l’activité physique saine efficace et propre, le respect de la nature comme de la santé de chacun.

    Une suggestion suite à du vécu.

    Merci.
    Cordialement

  2. Ç est pas l ouverture des boîtes qui va améliorer la qualité de fréquentation bien au contraire .

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.