L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Faits divers / Insolite

LE CAP D'AGDE - Le Morgenster, voilier historique, sera visible pendant quelques jours

Dans le cadre du label « France Station Nautique », en partenariat avec « Escale à Sète », le Cap d’Agde accueille du jeudi 5 au dimanche 15 mars 2020, un grand brick (deux-mâts) hollandais baptisé le « Morgenster », « étoile du matin » en néerlandais. Le Morgenster coque et pont acier, a rejoint les courses de grands voiliers après sa restauration en 2008. […]

Dans le cadre du label « France Station Nautique », en partenariat avec « Escale à Sète », le Cap d’Agde accueille du jeudi 5 au dimanche 15 mars 2020, un grand brick (deux-mâts) hollandais baptisé le « Morgenster », « étoile du matin » en néerlandais.

Le Morgenster coque et pont acier, a rejoint les courses de grands voiliers après sa restauration en 2008. Avant sa remise en chantier, il a eu une longue carrière, depuis 1919, comme bateau de pêche en Mer de Nord.

Ce voilier traditionnel qui allie des détails authentiques à un luxe contemporain, fera escale dés mardi matin au Cap d'Agde, à coté de la capitainerie. Il sera ouvert à la visite du jeudi 5 au dimanche 15 mars de 10 h à 18 h, ( 4 € par personne et moitié prix pour les enfants. 

Escale du double mâts « Morgenster » au Cap d’Agde
du 5 au 15 mars 2020

 

 


Les dates clés du « Morgenster »

  • 1919  : construction du brick hollandais « Vrou-Maria » (nom originel), à Scheveningen aux Pays-Bas : un beau double mât, avec une coque et un pont en acier dont la mission principale est la pêche et la voile.
  • 1928  : Pour continuer sa mission principale, le bateau est rallongé de 7 mètres, et est équipé d’un moteur.
  • 1959  : Le « Vrou-Maria » est renommé « Morgenster ».
  • 1970  : Le navire arrête la pêche classique et s’oriente vers la pêche sportive.
  • 1993  : Harry Mutter, propriétaire actuel du navire, rachète la coque et en fait un navire école. Il restaurera par petites actions le bateau durant l’hiver.
  • 2006  : Harry Mutter se lance dans des travaux de plus grande restauration sur la coque.
  • 2008  : Le ministre du commerce de Pays-Bas inaugure le navire rénové qui est mis à l’eau le 2 juin.

Le « Morgenster » rejoint les courses de grands voiliers après sa restauration en 2008. Il participe à l’Armada de Rouen cette année-là, ainsi qu’à la « Tall Ships' Races » (Rouen – Liverpool 2008) et la « Tall Ships' Regatta » (étape Liverpool- Dublin et Dublin- Bordeaux).

 

La fiche technique du « Morgenster »

  • Longueur coque : 38 m
  • Longueur hors-tout : 48 m
  • Largeur : 6,60 m
  • Tonnage brut : 159 tonnes
  • Tirant d’eau : 2,4 m
  • Tirant d’air : 29 m
  • Surface de voilure : 600 m² (15 voiles)
  • Capacité : 36 personnes en croisière (8 cabines) et 90 personnes à la journée

Le « Morgenster » au Cap d’Agde

Actuellement en pleine traversée en provenance de Cadix (Espagne), l’arrivée du « Morgenster » est prévue le mardi 3 mars au Cap d’Agde.

A cette occasion, et afin de lui réserver l’accueil qu’il convient, la SODEAL et son Centre Nautique organisent une parade à laquelle tout plaisancier qui le souhaite peut participer, que ce soit avec un bateau à moteur ou un voilier.

Le cortège partira de l’avant-port et se rendra en mer à environ 1 mille (1,852 km) de la côte pour aller à la rencontre du navire, avec force drapeaux et avertisseurs sonores pour souhaiter la bienvenue à l’équipage. Tous les bateaux accompagnateurs se mettront ensuite dans le sillage du « Morgenster » pour l’escorter jusqu’au ponton d’escale à côté de la Capitainerie où les équipes portuaires s’occuperont des manœuvres d’accostage.

 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.