L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Faits divers / Insolite

LE CAP d’AGDE -  Le port en passe d’être connecté !

  C’est une petite révolution qui se prépare depuis prés de 2 ans et qui devrait voir le jour dés cet été au sein du Port du Cap d’Agde. Le projet Smart Marina fera du Cap d’Agde, le premier de port de France connecté. Le fruit d’une coopération engagée depuis 2 ans entre la SODEAL, […]

 

C’est une petite révolution qui se prépare depuis prés de 2 ans et qui devrait voir le jour dés cet été au sein du Port du Cap d’Agde.

Le projet Smart Marina fera du Cap d’Agde, le premier de port de France connecté.

Le fruit d’une coopération engagée depuis 2 ans entre la SODEAL, Société d'Aménagement d'Agde et du Littoral, et l’INRIA, organisme public de recherche, dédié aux sciences et technologies du numérique.

 

Les marinas d'aujourd'hui sont les villes intelligentes de demain

Il faut dire que les usages d’habitat évoluent et il n’est rare de croiser des gens habitant à l’année sur leur Yatch.   

« Nous constatons un habitat à l’année en forte augmentation ces 5 dernières années. Il faut nous adapter à ce flux de plaisanciers sédentarisés  » indique Pierre Weiss, directeur technique du port du Cap d’Agde.

Il faut dire que d’un point de vue technique, les conséquences d’une telle mutation sont mesurables. «  Nous devons nous adapter et assurer un véritable service à l’année, en alimentation en eau et en électricité, mais aussi en nous montrant réactifs face à une avarie, tout peut arriver sur un bateau, comme dans une maison. Il en va de notre responsabilité »

 

L’idée d’un port connecté a fait son chemin 

A l’instar de la Californie ou de la Hollande, où sont installés de véritables quartiers flottants, le port du Cap d’Agde souhaite prendre une longueur d’avance dans ce domaine.

Il faut dire que la technologie peut rendre bien des services : «  Jusqu’à ce jour, l’amarrage à un ponton est pointé manuellement et quotidiennement par notre personnel qui fait plusieurs passages par jour sur tous les pontons du port. Il y a toujours un risque d’erreurs.

Demain, grâce à ce projet, la gestion en sera simplifiée et automatisée, nous serons, à l’instant T et de manière très précise, le nombre d’anneaux disponibles pour accueillir des plaisanciers à la nuitée ou à la semaine » estime le directeur qui a été l’un des pionniers de ce concept.

 

Une gestion optimisée pour un meilleur service

Cette technologie permettra au personnel de la SODEAL d’être plus réactif et ainsi améliorer sensiblement le taux de remplissage. « Nous pourrons également concentrer notre personnel vers des actions plus directement liées au bien-être des plaisanciers. »

Une sécurité renforcée

Les propriétaires de bateaux pourront installer un système privé sur leur bateau et recevoir une alerte lorsque quelque chose de méfiant se produit, comme une coupure, un incendie, une fuite ou encore une intrusion.

 

Une technologie sans fil

Le système mis au point par les ingénieurs de l’INRIA se base sur une combinaison de microcontrôleurs intégrés, communiquant entre eux sans fil à faible puissance et de capteurs / actionneurs relié à l’actuel logiciel de gestion.

Aucun fil ne sera installé, ni pour l'alimentation, ni pour la communication. L'installation peut se faire en quelques heures, de manière étanche. Les pontons peuvent être déplacés, réarrangés ou enlevés, sans se soucier des dispositifs intelligents montés sur celui-ci. 

Dés cet été, des emplacements test seront connectés.

« Si les essais sont concluants, nous équiperons l’ensemble des pontons progressivement. »

 

Une révolution technologique est donc en marche du coté de la SODEAL. « Nous gérons des équipements publics mais nous devons raisonner en entreprise privée. Cette technologie va nous permettre d’être plus efficient, en terme de gestion des anneaux mais aussi de personnel afin d’offrir un meilleur service aux  plaisanciers qui viennent nous rendre visite » conclu Michel TAULER, le directeur de la SODEAL.

 

Plus d'infos sur http://smartmarina.org

 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.