Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

LE CAP D'AGDE - Le Procureur de la République vient de trancher sur les suspicions d'irrégularités de marchés publics

C'était une épée de Damoclès qui était suspendue depuis un an au dessus de…

C'était une épée de Damoclès qui était suspendue depuis un an au dessus de la tête de Gilles d'Ettore. Elle vient d'être définitivement levée.

Il y a tout juste un an, le 12 juin 2018, les enquêteurs de la brigade financière du SRPJ perquisitionnaient les locaux de la mairie d'Agde à la recherche de documents concernant l'attribution des marchés publics du Palais des Congrès et du Casino à l'entrée du Cap d'Agde.

Des suspicion d’irrégularités

Les procédures des marchés publics de l'aménagement routier, celle du Palais des congrès et celle du Casino ont été épluchés durant de long mois.

Pour Gilles d'Ettore, “ cette enquête était la bienvenue et allait permettre de faire toute la lumière sur ce dossier et de démontrer que nous avons respecté l'ensemble des règles des marchés publics ” précisait-il au début des investigations.

Pour Jean Louis Cousin, leader du rassemblement agathois et candidat aux prochaines élections municipales, cette affaire tombait à point  ” nous attendons impatiemment le résultat de l’enquête policière, qui pourrait révéler des surprises. L’heure du changement de majorité municipale approche et nous nous y préparons depuis des mois.” précisait-il à l'époque.

Le Procureur a tranché 

Finalement le verdict est tombé ce jour par la voix du Procureur de la République de Béziers Yvon Calvet : 

Dans le cadre d’une enquête initiée sur des suspicions d’irrégularités ayant affecté la passation de marchés publics passés par la commune d’Agde portant sur un programme immobilier d’ampleur (réalisation de logement et construction d’un nouveau complexe comprenant un casino, l’office de tourisme et le centre de congrès) diverses investigations ont été menées par le SRPJ de Montpellier saisi par le parquet de Béziers. Ainsi, ont été effectuées, notamment, des perquisitions au sein des locaux de la mairie d’Agde le 12 juin 2018.
L’exploitation des divers éléments recueillis dans le cadre de cette enquête n’a cependant révélé aucune irrégularité : les premiers éléments, étayés et précis à l’origine de cette enquête n’ont été aucunement confortés par la suite par les diverses investigations entreprises. En absence de toute infraction pénale, cette procédure fait donc l’objet d’un classement sans suite
“.

Un résultat qui ne viendra donc pas troubler le microcosme politique local, à moins d'un an des échéances municipales.

 

 

 

 

 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.