L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Economie

LE CAP D'AGDE - Les concessions de plage remballent, certaines changent de propriétaires

  La visite préfectorale en janvier 2014 avait fait date dans l'histoire des concessions de plage en Agde (voir vidéo). Un sévère recadrage avait eu lieu sur site alors que le Préfet constatait que des concessions n'avaient pas entièrement démonté leur installation pendant l'hiver comme la loi les y obligent pourtant. Depuis, la date butoir […]

 

La visite préfectorale en janvier 2014 avait fait date dans l'histoire des concessions de plage en Agde (voir vidéo). Un sévère recadrage avait eu lieu sur site alors que le Préfet constatait que des concessions n'avaient pas entièrement démonté leur installation pendant l'hiver comme la loi les y obligent pourtant.

Depuis, la date butoir de démontage ( 30 octobre) est même anticipée par les 17 professionnels titulaires d'une concession sur la commune d'Agde.

Malgré le beau temps, cela n'est plus rentable de rester ouvert après le 15 septembre. Il n'y a plus assez de monde, les gens ont profité de la plage tout l'été et ils ont la tête ailleurs dés la rentrée scolaire ” témoigne l'un d'entre eux.

Alors beau temps ou pas, l'heure est au démontage anticipé.

L'an prochain, les 17 concessions referont surface dés le printemps avec deux petits changements. Les lots de plage n°11 ( Capao Beach) et n°16 (Palm Beach) ont changé de main : Monsieur Mohamed KHALKHAL a passé la main à Monsieur Xavier DIAMANTE  sur l'emblamitique plage Richelieu et Madame Fanny GRARD laisse la plage des Battuts au Grau d'Agde à Monsieur Antony DIAZ.

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.