Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

LE CAP D'AGDE - Stéphane Bern, tombé sous le charme du Fort Brescou, s'en porte acquéreur

Le maire d'Agde Gilles d'Ettore n'en revient toujours pas. Il a reçu cette semaine une…

Le maire d'Agde Gilles d'Ettore n'en revient toujours pas. Il a reçu cette semaine une offre écrite d'achat du Fort Brescou et l'acquéreur n'est autre que Stéphane Bern, le célèbre animateur du loto du patrimoine qui a sélectionné l'édifice dans son édition 2019.

En découvrant cette bâtisse somptueuse nichée sur un îlot rocheux au large du Cap d'Agde, mon sang n'a fait qu'un tour. J'ai toujours été subjugué par les endroits à la fois atypiques et historiques. Sur le coup je suis servi. Cet îlot est exceptionnel sur bien des aspects. Non seulement j'ai mis tout mon poids pour qu'il soit sélectionné parmi les 16 restaurations prioritaires au niveau national mais aujourd'hui j'ai décidé de m'en porter acquéreur pour en faire un lieu encore plus magique et mythique” précise l'animateur vedette.

5 millions sur la table 

Pour nous, c'est une véritable aubaine. Nous avons acquis ce fort auprès de l'Etat pour l'euro symbolique en 2005 et aujourd'hui, nous avons une offre de 5 millions sur la table” confirme le premier magistrat de la ville. 

L'idée de Stéphane Bern, passionné par les familles royales et régnantes en Europe, est d'en faire un résidence princière pour les familles royales de passage.

Ce sont des gens dont je connais bien les habitudes, ils sont habitués à voyager dans des endroits très luxueux mais ils ont aussi la fibre historique, ils seront appréciés ce lieu que je mettrai personnellement en valeur” 

Le Prince Albert de Monaco associé au projet 

Pour concrétiser son idée un peu folle, l'animateur tv s'est entouré d'un atout de poids pour convaincre le maire d'Agde du bien fondé de sa démarche. . “Si je n'ai pas eu d'écrits de sa part ni même encore rencontré, le Prince Albert de Monaco m'a téléphoné pour me confirmer qu'il s'associait pleinement au projet de Stéphane Bern. C'est même lui qui va le financer !

Une résidence estivale pour les couronnes européennes

Le prince Albert est d'ailleurs attendu cette semaine sur site afin de le visiter avec ses conseillers et son architecte personnel. L'idée est d'y bâtir un château digne des plus belles familles royales qui servirait de résidence estivale aux couronnes européennes. 

Le vieux crabe pas étranger à l'affaire

Vous savez, dans la vie, il y a des signes du destin auquel je crois beaucoup. Figurez vous qu'au moment où Stéphane Bern était dans mon bureau en train de me convaincre de le suivre dans son aventure agathoise, le directeur du Yatch club de Monaco m'appelait au téléphone pour m'inviter à réceptionner à quai un vieux greement répondant au nom du “vieux crabe”. Il arrivait du port d'Agde ! Immédiatement, j'y ai vu un signe du destin. Nous sommes allés assister à l'arrivée de ce bateau avec M. Bern et nous avons conclu notre accord sur celui ci !” précise le fils du prince Rainier.      

Le Roi d'Espagne, premier visiteur de ce projet

Immédiatement, la noble nouvelle s'est répandue dans le monde princier européen réputé très fermé. Et le premier à avoir répondu favorablement à cette initiative est le Roi d'Espagne. Il a d'ailleurs informé qu'il se rendrait sur place le vendredi 5 avril à bord du « El Galéon Andalucía », réplique d’un galion espagnol du XVIIème siècle qui va faire escale au Cap d'Agde jusqu'au 14 avril.

Le Cap d'Agde deviendra t-il la nouvelle destination prisée des têtes couronnées ?

En attendant, faute de couronnes à l'horizon, les lecteurs de cette belle histoire en seront quitte pour manger leur chapeau ! 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.