Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

LE CAP D'AGDE - Un poisson lune observé au large du Fort Brescou

Les amateurs de balade en mer peuvent faire de belles découvertes au large du…

Les amateurs de balade en mer peuvent faire de belles découvertes au large du Fort de Brescou.

Les observations de dauphins y sont nombreuses mais cette semaine, des pilotes de jet ski ont fait une découverte bien plus surprenante en se baignant au large du Cap d'Agde : un poisson-lune de belle envergure !

Même si le poisson-lune peut prendre des allures très impressionnantes, il reste totalement inoffensif pour l'homme.

En Méditerranée, ce poisson à l’aspect préhistorique évolue plutôt en profondeur mais ce jour là, il était remonté près de la surface pour se nourrir de méduses qui sont sa nourriture de prédilection.

On nageait tranquillement à proximité de nos jets quand nous avons aperçu une masse impressionnante et presque immobile juste à coté de nous, j'avais une caméra en main, j'en ai profité pour quelques images” précise Ludovic l'un des heureux chanceux de cette belle observation.

Aussi appelé Môle (surnommé « mola mola » chez les plongeurs), il peut mesurer jusqu'à 3 mètres et peser près d'1 tonne à l’âge adulte

Le poisson-lune est en pleine expansion au large des côtes françaises en Méditerranée et dans l’Atlantique, selon une étude publiée dans la revue scientifique américaine Current Biology.

Le réchauffement climatique

« Sous l’impact du réchauffement climatique et de la surpêche, les méduses se développent de manière explosive », explique David Grémillet, chercheur au CNRS et coauteur d’une récente étude. Et cette « gélification des océans » fait le bonheur du poisson-lune, qui se nourrit quasi exclusivement de méduses. « Le déclin des requins, prédateurs du poisson-lune, dans les eaux françaises, est aussi un facteur », ajoute le biologiste.

Un mangeur de méduses

Chaque poisson-lune mange un peu plus que la moitié de son poids en méduse chaque jour. Avec un poisson d’un poids moyen de 121 kg, cela fait environ 71 kg de méduses par jour et par poisson. « L’été en Méditerranée, il faut 13 000 tonnes de méduses par jour pour nourrir la population de poissons-lunes.

Désormais sans prédateurs et non pêchés en Europe, certains poissons-lunes peuvent ainsi atteindre un âge avancé, d’une vingtaine d’années, et une taille impressionnante. Totalement innofensif pour l'homme, il peut être observé facilement mais attention, l’animal est connu pour être couvert de parasites. Pour les caresses, il vaut donc mieux éviter !

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.