Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

LE CAP D'AGDE - Une première nationale en matière environnementale pour le golf international

"Arroser un golf avec de l'eau potable c'est un crime contre la planète" avait…

Arroser un golf avec de l'eau potable c'est un crime contre la planète” avait prévenu Gilles d'Ettore, le maire d'Agde, en présentant un système de réutilisation des eaux usées unique en France.

Après sept années d’attente et de procédures, la station d’épuration de la ville d’Agde gérée par Suez est la première à fournir au golf de la ville, de l’eau traitée. Une innovation et surtout un grand pas en avant dans la lutte contre la sécheresse et le réchauffement climatique. 

Auparavant, le gazon du golf du Cap d’Agde était uniquement alimenté par de l’eau potable. “Un crime contre la planète” avait exprimé le maire de la Ville d’Agde, Gilles D’Ettore. Grâce aux eaux usées réutilisées, ce projet va permettre d’économiser 200 000 m3 d’eau potable

Une mesure qui réjouit Claude Goudard, directeur du golf du Cap d’Agde : “Nous sommes le premier golf à avoir eu l’autorisation d’arroser en eaux traitées, c’est une première française. Nous sommes des précurseurs et nous tenons à démontrer que nous pouvons arroser un golf avec de l'eau traitée.»

Une eau de qualité  

Depuis la station POSIDONIA, les eaux usées sont filtrées par un système de membranes qui permet d’avoir une eau qui respecte les normes de qualité des eaux de baignade. De ce fait, à la place d’être rejetée dans l’Hérault, cette eau est utilisée pour des projets comme celui-ci.  

Cela permet depuis cet été, d’arroser 6 sur les 27 trous du golf. Dès 2020, 18 trous sur 27 pourront être alimentés. “200 m3 d’eau se trouve en permanence dans le réservoir du golf qui nous permet d’alimenter les stations de pompage pour arroser le gazon toutes les nuits. » ajoute Claude Goudard.   

Sensibiliser à la sauvergarde de la planète

Gilles d’Ettore, maire de la Ville d’Agde est fortement touché par cette action et demande à réagir : “Je pousse un cri ! Avoir des discours écologiques c’est bien mais faire des actions concrètes et les mener au bout c’est encore mieux. (…) Je souhaite mobiliser les consciences. Il faudrait qu’on s’y mette tous pour la sauvegarde de la planète et dans le bon sens car je crains que l’exemple agathois soit un peu isolé. Il devient urgent de mettre des politiques publiques en phase. »

Toutes les actions engagées (compteurs connectés, réduction des pertes en eau, etc) depuis plusieurs années ont permis d’économiser sur le territoire agathois 1 million de m3 d’eau

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.