LE GRAU D'AGDE - Pour échapper à la police, le chauffard plonge dans l'Hérault avant d'être repêché !

 Avec un couvre-feu à partir de 18h00, les nuits des policiers sont généralement bien…

 

Avec un couvre-feu à partir de 18h00, les nuits des policiers sont généralement bien plus calmes que de coutume… sauf exception !

Il est un peu plus de 22h ce vendredi quand une patrouille de la municipale d'Agde repère un véhicule de type BMW roulant à vive allure dans les rues de la ville. Les policiers décident de procéder à son contrôle en allumant sirène et gyrophare mais le conducteur de la berline allemande refuse d'obtempérer et roule à plus de 100 km/h dans la ville afin de semer ses poursuivants.

Immédiatement, l'alerte est donnée au centre superviseur urbain qui coordonne la centaine de caméras de vidéoprotection de la ville. Le véhicule fuyant est repéré longeant l'Hérault à pleine vitesse en direction du Grau d'Agde. Les effectifs de la police nationale se rapprochent également du secteur.

Finalement, le véhicule emprunte à contre sens le quai piétons et finit par percuter une borne hydraulique située au niveau des restaurants. Malgré le choc, les cinq occupants, tous âgés d'une vingtaine d'années, prennent la fuite à pied dans des directions différentes. Afin d'avoir la certitude d'échapper à une interpellation certaine, le chauffeur prend l'option de plonger dans l'Hérault afin de regagner la berge opposée de la Tamarissière.

Une option aussi dangereuse que hasardeuse puisqu'une patrouille de police l'attend également de l'autre côté. À bout de souffle et en début d'hypothermie dans une eau à 12 degrés, le fuyard finit par appeler au secours.  Il sera secouru par un agent de la police nationale. 

L’homme, en hypothermie avancée, est alors pris en charge par les pompiers et évacué vers l’hôpital de Sète pour un examen approfondi. Rassuré sur sa santé, le chauffard nageur en sortira dans la nuit pour être placé en garde à vue au commissariat d'Agde pour non respect des règles du couvre-feu, refus d’obtempérer et conduite en état d’ivresse en récidive.

De quoi peser aussi lourd que des vêtements mouillés dans son procès en comparution immédiate qui se tiendra ce lundi…

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.