Le Grau - Protection de la plage du Grau d'Agde

Les dernières  tempêtes d’Octobre et Novembre ont de nouveau mis en exergue les risques…

Les dernières  tempêtes d’Octobre et Novembre ont de nouveau mis en exergue les risques graves de la disparition de la plage du Grau à Saint Vincent. Risques graves aussi de la dégradation, de la disparition, du mur de protection en pierre de taille. Les habitants de la commune sont de nouveau sensibles à cette situation.

Ces craintes sont confirmées par un article du quotidien régional du 13 novembre 2011. Nous apprenons l’existence d'une nouvelle solution, après étude de la Sogreah : réalisation  de deux brises lames dont un sous forme de tenon de 90 mètres, perpendiculaire à la jetée.

Notre association est intervenue depuis fort longtemps sur ce sujet,  entre autre en 2005 lors de l’enquête publique du 27 septembre. Il était question de la construction de 3 brises lames. A cet effet nous avions émis quelques remarques (à ce jour seul un brise-lame a été réalisé en 2006 à st Vincent) :
➢    Inquiétude pour la solidité de la jetée existante (phare vert). Cette crainte persiste aujourd’hui encore. Ce tenon et le brise lames sont, d’après nous, mal orientés. Ils vont renvoyer les courants contre la jetée et mettre en danger sa solidité.
➢    Deux préconisations : renforcer la jetée dans sa partie comprise entre le tenon et le phare et surtout orienter autrement brise lames et tenon de façon à renvoyer les courants au-delà de phare. Cette jetée a été fragilisée en 2002, et actuellement, on peut constater que cette digue bouge continuellement.
➢    (voir sur notre site le complément de nos observations lien : http://www.agde-agathe1901.com/articles-de-presse/52-presse/283-protection-de-la-plage-du-grau-octobre-novembre-2011
Cette nouvelle tempête confirme notre doute, nous avons constaté :
➢    Que l’escalier au droit du Rancho avait été entièrement démoli,
➢    Que le mur de protection avait subit un assaut qui l’avait entièrement déstabilisé sur environ 5mètres de longueur, à ce jour un morceau est tombé avec l’escalier.
➢    Que les blocs de pierre protégeant le mur en pierre avaient été sérieusement dégradés sur une grande longueur. On peut voir le commencement du déchaussement de la fondation à l’angle  du poste de surveillance,  en prolongement  de l’escalier démoli.

Pour notre part nous pensons qu’il y a lieu de prendre rapidement des décisions pour stopper rapidement  cette dégradation.
    La mise en place du brise lame et du tenon est prévue pour octobre 2012 (date annoncée lors du dernier comité de quartier). D’ici là, il peut y avoir de nombreux coups de mer
➢    Dégager d’urgence un budget (Mairie ou Agglos) pour une protection immédiate (tripodes béton enrochement) avant les prochaines tempêtes. Sinon, le coût de réparations risque d’être pharamineux. Cela avant la rénovation de a voirie du front de mer !.
➢    L’investissement de 1,8 million € hors taxes demandera du temps pour sa mise en place. S’il est acquis, pourquoi attendre un an. Sinon, est- ce que les financements promis  par l’Europe et les collectivités locales, par ces temps de crise, seront toujours obtenus ?
➢    Qu’il  est urgent de lancer une nouvelle enquête publique comprenant la nouvelle étude d’impact. Cela demandera du temps pour sa mise en place.

Que l’on prenne en compte, dans cette étude d’impact, la proposition d’Agathe relative au rallongement de la digue du phare est,  perpendiculairement au sens de la houle du sud est, pour faciliter l’écoulement des eaux de l’Hérault en cas de fortes crues.
Qu’un nouvel élément devrait certainement pris en compte dans cette enquête. En effet il semblerait que dans la nouvelle étude du PLU et du PPRI, les services de l’état demandent la mise en place de protections contre les risques de submersion marine.

Pour conclure nous estimons que dans le cadre du Développement Durable,. les responsables locaux, et particulièrement Sébastien FREY, en charge du développement durable, s’investissent tout de suite pour sauvegarder toutes les protections existantes, avant que cela ne coute une fortune.

Pour le Bureau
Le Président Jacques TREILLE

le mur du grau suite tempete 2 redimensionner

le mur du grau suite tempete redimensionner


Association agréée pour l’Urbanisme et l’Environnement. Elle  défend aussi le Patrimoine communal et  la Qualité de la Vie (Bruit, Sécurité, Hygiène et Propreté, Circulation  Stationnement)  
L’Association peut, en outre, apporter une aide à ses adhérents sous forme de conseils ou d’assistance.
Adresse postale : B.P.30010 – 34 301 AGDE Cedex
Notre Site Internet www.agde-agathe1901.com   Adresse Courriel : assosagathe@orange.fr
Permanences tous les samedis matin de 10 h30 à 12 heures à son siège social  2 rue de la Poissonnerie, centre historique de la cité à AGDE ville la cité à AGDE VILLE

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.