Le programme sanitaire et social de la Liste Une vraie gauche pour Agde

Commission SANTE-SOCIAL I/ SANTE 1.l’accès aux soins pour tous L’ouverture de centres municipaux de…

Commission SANTE-SOCIAL

I/ SANTE

1.l’accès aux soins pour tous

L’ouverture de centres municipaux de santé en cœur de ville et dans les quartiers populaires est une NECESSITE SANITAIRE. La présence de médecins, et de spécialités médicales déjà surchargées en Agde ou inexistantes, permettront l’accessibilité et l’égalité des soins pour tous (proximité et lutte contre les dépassements d’honoraires) . Ainsi, la municipalité se dotera d’un service d’orthophonie, de psychomotricité, de kinésithérapie …et autres .Cela ne se substituera pas aux services des consultations externes de l’hôpital. Nous soutiendrons les demandes auprès de l’ARS (Agence Régionale de Santé) pour obtenir un véritable service d’urgences et étendre le panel des spécialités en consultations externes : allergologie, dermatologie… De plus, nous demanderons le retour de la pédopsychiatrie et l’augmentation de la capacité d’accueil et de suivi de l’hôpital de jour pour la psychiatrie adulte.

Dans le même esprit, il devient impératif de dénoncer les « fausses mutuelles » qui font du profit sur le dos des assurés ou de la sécurité sociale et redonner confiance en la Mutualité Française qui a la volonté d’implanter des centres médicaux mutualistes avec pharmacies, centres optiques et auditif, prothésistes dentaires qui seront une juste complémentarité des centres de santé.

2. vieillir dignement et dépendance

Nous devons prendre en compte l’allongement de la durée de la vie et l’augmentation du nombre de retraités dans notre commune. La dépendance due au grand âge ou aux accidents de la vie ne doit plus être une source de PROFIT ! Aussi nous augmenterons la capacité d’accueil des maisons de retraite publiques tout en favorisant le maintien à domicile ; nous ne défendrons que la mise en place d’équipements et de services totalement publics. L’aide à la personne, le portage à domicile qu’il soit sanitaire ou culturel doit se faire en régie publique.

Par ailleurs, les espaces agathois doivent impérativement rendre la vie plus facile aux personnes à mobilité réduite aux malvoyants ou malentendants : la mise en conformité de ces espaces avec le besoin est impératif (marquer les passages piétons avec une bande rugueuse, assainir l’encombrement des trottoirs et les rendre aux piétons, doter les feux tricolores de systèmes audio…) Ne pas le faire pour des raisons financières est inacceptable.

3. prévention

La municipalité soutiendra financièrement et humainement les projets associatifs à visée éducative et prévention des risques : le planning familial, le VIF…un numéro vert d’écoute et conseils, et un centre de dépistage des IST seront crées.

II/ SOCIAL

1.rompre l’isolement

Le CCAS doit avoir les moyens de mener à bien les actions pour lesquelles il a été crée ; que ce soit en direction des personnes âgées ou marginalisées, par la mise en place de l’accompagnement des personnes vers le réseau associatif et les activités culturelles ou sportives.

Développer les lieux d’écoute et d’entre aide, comme le fait le ti ssus associatif agathois, en mettant à disposition les espaces utiles éventuellement préemptés en centre ville.

La ville doit répondre aux demandes en termes d’accueil des personnes sans abri. Il ne s’agit pas d’augmenter l’attractivité de la ville, mais d’assurer des espaces d’accueil décents, qui doivent favoriser un retour à la vie sociale.

2.vivre ensemble

Les médiateurs sociaux et éducateurs auront un effectif en rapport au besoin soit par formation des employés communaux déjà en poste, soit par recrutement. Le vandalisme et les incivilités ne peuvent être résolues que dans le processus « écoute-conscientisation-réparation » ; la répression ou le laxisme ne font qu’attiser la violence, c’est bien ce à quoi nous assistons en Agde ces derniers temps !

Au sein des centre communaux de santé, seront crées les « maisons de la parentalité ». Lieux ressources pour les parents en difficulté, coordonnés par un éducateur qui pourra agir en partenariat avec les différents services pour mettre en œuvre un véritable projet de coéducation (PMI, Education Nationale, CAF, Polices, associations…)

Voilà, ce que sera pour nous le projet de vie pour les agathois, leur bien être et leur santé avant tout, l’HUMAIN D’ABORD !!!

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.