Le Rugby Olympique Agathois est Champion de France de Fédérale 2 B: !

L’équipe B du Rugby Olympique Agathois a remporté brillamment la finale du Championnat de…

L’équipe B du Rugby Olympique Agathois a remporté brillamment la finale du Championnat de France qui l’opposait au Rhône Ovalie Club La Voulte / Valence sur le score de 14 à 6 (deux essais transformés contre deux pénalités).

Malgré l’enjeu du match et la chaleur étouffante qui régnait sur le stade Joseph Lombard de Cavaillon, les agathois sont vite rentrés dans le vif du sujet en propulsant leur pack d’avants, au grand complet, derrière la ligne d’essai du ROC suite à une pénal touche sur laquelle le 3e ligne Matthieu Wolff s’était approprié impeccablement le ballon.

Un premier essai marqué dès la 7e minute de jeu, que le centre Mickaël Bruno s’empressait de transformer (7-0).

Les deux équipes se livraient complètement dans l’engagement physique et les placages se faisaient de plus en plus vigoureux notamment ceux du centre Sébastien Girault.

A la 10e minute, pour un ballon gardé au sol, le ROC bénéficiait d’une pénalité que l’ouvreur Dupret convertissait de 35 m. et face aux poteaux (7-3).

Peu après une courte échauffourée opposait plusieurs joueurs des deux camps et coûtait un carton jaune au talonneur Rochier du ROC et au 3e ligne Matthieu Wolff du ROA .

Ensuite, le jeune ailier junior Mustapha Amakrane ratait de peu une pénalité, complètement excentrée et bottée de 50 m. alors que le buteur adverse Dupret récidivait et passait la sienne d’à peine 10m et face aux poteaux (7-6).

Conscients du danger, les agathois maintenaient leurs adversaires dans leur camp jusqu’à la mi-temps grâce à une belle transversale de l’ouvreur Julian Jacob et à un long dégagement en touche de l’ailier Julien Blaquière.

A la reprise, les deux équipes alternaient des départs d’avants très physiques et percutants au ras des regroupements avec des chandelles très hautes pour provoquer des fautes à la réception du ballon. Sur l’une d’elle, l’arrière du ROC commettait une maladresse et le centre agathois Mickaël Bruno, qui avait bien suivi, aplatissait le 2e essai qu’il transformait lui même (14-6).

Par la suite et durant vingt minutes, pour fautes techniques répétées, les agathois durent jouer en infériorité numérique ; d’abord à 14 contre 15 (carton blanc au pilier Tariel Ratianidze à l’heure de jeu) puis à 13 contre 15 (carton blanc au 3e ligne Matthieu Wolff quatre minutes plus tard).

Malgré ce, les agathois se montrèrent héroïques en défense grâce à leur excellente condition physique qui les faisait être plus rapidement et plus nombreux que leurs adversaires sur tous les points de rencontre, multipliant de beaux placages offensifs et spectaculaires sous les ovations de leurs supporters.

Leurs adversaires ne parvinrent pas à combler leur retard de huit points, gâchant les deux seules occasions d’essai qui se présentèrent à eux par excès de personnalité du demi de mêlée Mouron, oubliant des partenaires démarqués.

Tous les joueurs du ROA se mirent en évidence par leur vaillance déployée sans compter afin d’exercer une défense absolument hermétique face au baroud d’honneur du ROC .

Ils surent intelligemment préserver leur avantage à la marque jusqu’au coup de sifflet final et s’imposer logiquement face à une équipe dominée dans le jeu et dans l’engagement mais qui n’a pas déméritée, à aucun moment du match.

Les agathois ont largement mérité d’être sacrés champions de France et l’importante cohorte très colorée de leurs supporters parmi lesquels les jeunes rugbymen de l’Ecole de Rugby des Pays d’Agde, vêtus de leurs maillots jaunes et bleus, pouvait laisser éclater sa joie à la réception du bouclier par l’emblématique capitaine de la B, Philippe Chouchane, heureux comme un gamin et à peine fatigué du haut de ses 44 ans !

Ce titre de champion de France récompense une sacrée bande de bons copains, soudés par l’amitié, un amalgame parfaitement réussi de jeunes et de joueurs un peu plus âgés, parmi lesquels quelques gaillards de plus de 37 ans qui ont parfaitement rempli leur rôle de « papas » dans cette belle équipe et qui méritent également d’être cités : les 2e lignes Jean-Michel Durantet et Manu Giméno, le demi de mêlée Laurent Valle, le centre Sébastien Girault, les arrières Guja Iovadze et Mickaël Gaillard.

Ce titre national est le premier remporté par une équipe senior du ROA, dix ans après celui ramené par les juniors en 2001.

Il consacre le travail accompli durant plusieurs saisons consécutives par les deux entraîneurs charismatiques Stephan Girard et Bruno Antoine, bien épaulés par le préparateur physique Patrick Ballesta et le soigneur Robert Bergdoll qui se sont employés sans compter auprès d’une équipe qui a véritablement une âme.

Il témoigne de la vitalité du Rugby Olympique Agathois, de l’investissement permanent de son président Jean Luc Fabre et d’obscurs bénévoles du club qui s’y impliquent depuis de nombreuses années.

Composition du groupe agathois, champion de France 2011 :

Philippe CHOUCHANE (Capitaine), Frédéric GUILLEN, Tariel RATIANIDZE, Lionel FRAY, Emmanuel GIMENO, Guillaume MAITROT, Matthieu WOLFF, Jérémy BARBIER, Laurent VALLE, Julian JACOB, Julien BLAQUIERE, Sébastien GIRAUD, Mickaël BRUNO, Mustapha AMAKRANE, Elguja IOVADZE, Jonathan GENIEYS, Patrice ESPITALIER, Nicolas BOUCHERIE, Jean Michel DURANTET, Boris CRESPO, Mickaël GAILLARD, Christophe LANAU .

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.