L’envers du décor ......... Telle une frustration…

Normal.dotm 0 0 1 823 4695 39 9 5765 12.0 0 false 21 18…






Normal.dotm 0 0 1 823 4695 39 9 5765 12.0 0 false 21 18 pt 18 pt 0 0 false false false






L’envers du décor

Fédérale 2: Arpajon 16 – R.O.Agde 3

 

Fédérale B : Arpajon 9 – R.O.Agde 11


 

 

Du Cantal, le ROA revient avec beaucoup d’amertume et de joie partagées à parts égales entre les joueurs et les supporters du club, forcément déçus par la pâle prestation de l’équipe fanion et follement heureux du succès de la « B ».

Les plus fidèles des supporters avaient effectué ce lointain déplacement en rêvant d’une double performance de leurs protégés, et c’était dans leurs cordes.

Mais leur rêve ne s’est réalisé qu’à moitié tel un tableau révélant son endroit (la victoire méritée d’un groupe de copains qui se bat avec une vaillance et qui force le respect) et son envers (la défaite calamiteuse d’une équipe sans âme qui déjoue et qui abdique sans véritablement livrer bataille). Quel contraste !

 

Fédérale B

 

Suite au carton rouge du 2e ligne Yannick NAVAJAS (17e), c’est à quatorze contre quinze et en inscrivant un essai, à la toute dernière minute du match, par le talonneur Benjamin PEYRAS, poussé dans l’en but par l’ensemble des joueurs, que les réservistes Agathois ont décroché un treizième succès s’ouvrant ainsi les portes de la qualification aux phases finales du championnat.

Après l’ouverture du score sur pénalité réussie par les locaux (3-0 à la 7e), l’arrière Guja IOVADZE égalise de la même manière (3-3 à la 14e).

Une mêlée relevée entraîne l’expulsion sus mentionnée et permet aux Auvergnats de reprendre l’avantage à la marque ( 6-3 à la 17e). Le demi de mêlée Benoît ROSSI échoue sur une tentative de drop (18e) mais les Agathois posent intelligemment leur jeu en occupant bien le terrain de l’adversaire par de bons coups de pieds décroisés du demi d’ouverture Julian JACOB et de bons dégagements de l’arrière Guja IOVADZE qui, suite à un maul écroulé par les locaux, remet les deux équipes à égalité juste avant la mi-temps (6-6 à la 40e).

A la reprise, le jeu s’équilibre durant la quasi totalité du deuxième acte, les Agathois prennent régulièrement le dessus sur leurs opposants en mêlée et sur tous les regroupements. Les Arpajonais essaient de faire la différence par leurs trois quarts et ratent deux occasions de reprendre l’avantage sur pénalité mais ne laissent pas passer la troisième, suite à un placage à retardement, en héritant d’un coup de pied de réparation accordé au point de chute du ballon soit sur la ligne des 22 mètres (9-6 à la 75e).

Même en infériorité numérique, les Agathois hyper-vaillants et soudés comme un seul homme ne s’avouent pas vaincus et poussent un groupé pénétrant sur une vingtaine de mètres avec l’aide de l’ensemble des joueurs pour propulser leur talonneur à l’essai. Le seul essai de la rencontre et qui n’est pas transformé mais qui fait le bonheur de tout un club (9-11 à la 80e).

Composition du groupe :

DEHARD, CRESPO, KELLY, ROQUES S., NAVAJAS, CHOUCHANE, ROQUE J., SANCHEZ, ROSSI, JACOB, SOULAIRAC, DHUICQUE, BLAQUIERE J., ESPITALIER, IOVADZE, CARAYON, PEYRAS B., GUILLEN, FRAY, MAITROT, SANCY, GAILLARD . 

 

Fédérale 2

 

La rencontre entre équipes fanion débute par un coup d’envoi direct en touche du demi d’ouverture Damien BES et une pénalité ratée (2e) par son opposant direct. Peu après, l’ouvreur Romain GUIRAUD réussit la sienne et inaugure la marque de 30 mètres (0-3 à la 5e). L’arbitre se montre tatillon sur les lancers en touche, il s’en suit un jeu haché par de nombreuses mêlées fermées et pénalités, ratées de part et d’autre. Le 2e ligne Christian LAUTREC est sanctionné d’un carton blanc (22e).

L’ouvreur d’Arpajon PITOT réussit enfin une pénalité des 22 mètres et égalise pour son équipe (3-3 à la 35e). Puis, Romain GUIRAUD rate la sienne de 40 m. avant que le demi de mêlée Jean Baptiste CUQ joue la suivante rapidement à la main et s’approche de la ligne d’essai mais l’arbitre refuse l’initiative et fait rejouer la pénalité. Dommage !

Jusqu’à la pause, le jeu pratiqué par les deux équipes manque d’envergure et n’est pas celui qu’on attend dans une rencontre de Fédérale 2.

A la reprise, avec la pluie, les pénalités continuent de tomber, surtout sur les Agathois, dont une avancée de 10 mètres supplémentaires suite à une contestation. Les Arpajonais choisissent la mêlée ordonnée en lieu et place de la pénalité et sur la sortie du ballon, jouent une astucieuse combinaison avec l’arrière FERRACCI intercalé qui perfore la défense Agathoise pour décaler l’ouvreur PITOT qui marque entre les poteaux et transforme lui même l’essai (10-3 à la 42e).

Les Agathois réagissent par l’ailier Benoît GUIRAUD qui efface deux adversaires et trouve le N°8 Sébastien ALABARBE en relais mais en vain.

Au contraire, c’est l’ouvreur PITOT qui récidive et aggrave la marque sur pénalité (13-3 à la 53e). Et à la suite, le renvoi Agathois ne fait pas dix mètres…

Les deux équipes manquent passablement d’imagination, la qualité du jeu s’en ressent, il s’enlise même dans une certaine médiocrité durant le dernier quart d’heure.

Une nouvelle pénalité d’Arpajon (16-3 à la 77e) clôt la marque et les débats qui ne resteront pas dans les annales, notamment la copie rendue par les rugbymen Agathois qui dépite profondément l’entourage du club.

Cette défaite, sans même le point du bonus défensif, condamne le ROA à régresser d’une place au classement.

A défaut de vaincre des équipes mal classées, il lui faudra impérativement terrasser le leader Figeac (qui nous rendra visite le 11 avril) pour ne pas compromettre tout espoir de qualification. Un beau défi à relever !

Composition du groupe :

RAGNO, LOPEZ, AUQUE, PALMIE, LAUTREC, ORTIN, ISIDRO, ALABARBE, CUQ, BES, BLAQUIERE D., HAGHEDOOREN, GUIRAUD R., GUIRAUD B., RAMON, SAEZ G., PEYRAS F., TARBOURIECH, BARBIER, BENIN, LANAU, SAEZ J. 


 






Normal.dotm 0 0 1 3 19 1 1 23 12.0 0 false 21 18 pt 18 pt 0 0 false false false






Telle une frustration…


Le dernier déplacement à Arpajon sur Cère s’est soldé par une nouvelle et nette défaite (3-16) de l’équipe fanion du ROA, à l’issue d’une rencontre sans relief, terne et morose, disputée dans de mauvaises conditions climatiques, sur un terrain glissant et avec un ballon qui ne l’était pas moins.

 

L’insatisfaction et la tension psychologique engendrées chez le perdant d’un tel match sont remplies de tristesse voire d’amertume et ressenties comme une grande frustration aussi bien parmi les joueurs que dans les rangs de leurs supporters les plus fidèles qui n’avaient pas hésité à parcourir plus de 500 kilomètres pour les soutenir.

Surtout quand l’équipe, atone et méconnaissable, ne produit son rugby offensif habituel mais reste quasiment stérile devant un adversaire largement à sa portée qui n’avait à lui opposer que l’énergie du désespoir, c’est à dire sa vaillance et une envie de jouer et de gagner beaucoup plus fortes pour tenter de sauvegarder sa place en Fédérale 2.

Les rugbymen Agathois peuvent rougir de honte et les Auvergnats de fierté !

En termes comptables : quatre points de plus pour Arpajon qui pointe à la onzième place du classement, zéro point inscrit et une place perdue par Agde, désormais quatrième, dépassé par Céret et talonné par l’Etoile Sportive (et montante) d’Argelès qui revient très fort, à quatre journée seulement du terme de l’exercice.

La compétition gagne en intensité dans la poule six où toutes les équipes font le forcing pour s’imposer à domicile et d’ailleurs toutes y sont parvenues au cours de la dix-huitième journée mais Agde a laissé passer une nouvelle occasion de s’imposer, en déplacement, devant l’une des plus faibles.

Si la qualification semble pratiquement acquise pour Figeac et Rodez et la relégation assurée pour Villefranche de Lauragais, cinq équipes dont Agde sont à la lutte pour s’octroyer les quatre places restantes donnant accès aux matchs de barrage et il y aura forcément parmi elles un dindon de la farce…

Par contre, pour l’équipe de Fédérale B du ROA (2e), vainqueur de son homologue d’Arpajon (11-9), la qualification est pratiquement assurée. 

 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.