Lettre ouverte à Patrick Jorge, Organisateur du Festival « Les Hérault du cinéma »

Ce mercredi 12 juillet au palais des congrès, alors que la projection de «…

Ce mercredi 12 juillet au palais des congrès, alors que la projection de « Grabuge » avait été annoncée dans la presse en remplacement du « Bénévole » de J. P. Mocky, vous avez décidé de projeter en dernière minute le film « Camping ».

En réponse à votre discours avant cette projection, je souhaite mettre les choses au point.

Vous vous considérez comme exploitant et être le seul à aimer le cinéma. Si je n’ai pas voulu continuer à accueillir « les Hérault du cinéma » dans mes salles, c’est bien parce que je ne supportais plus votre mépris du cinéma et surtout du public agathois.
Mais la limite a été encore une fois dépassée ce mercredi en essayant de projeter en cati-mini un film en programmation dans mes salles.

La projection du film « Camping » a été interdite non seulement par moi mais aussi par le distributeur et par la fédération des exploitants.
Et il aura fallu l’intervention d’un huissier de justice pour que vous respectiez la réglementation !
Je vous informe que pour toute projection une autorisation écrite du Centre National du Cinéma et du distributeur est obligatoire. Je veillerai personnellement à ce que vous respectiez à la lettre toutes les réglementations en vigueur afin que vous cessiez d’abuser la profession.

Votre Festival « les Hérault du cinéma » devrait plutôt s’appeler « Le Festival des VIP », le cinéma n’étant qu’un prétexte aux défilés des personnalités, célèbres ou pas, sur les quais du Cap d’Agde.
Quant à la commission locale du film, qui était une très bonne idée, elle a été ridiculisée sous vos conseils.
D’abord le court métrage subventionné « le plein des sens » qui a plus que déçu les spectateurs et les figurants ; Ensuite le tournage du « Bénévole » de Mocky dont l’équipe a été accueilli avec grande générosité et qui, malgré cela, a laissé des ardoises chez des commerçants de la commune.
Il est clair que ces films ne seront quasiment jamais diffusés sur les grands ni sur les petits écrans

Tout ces budgets de réception et de communication et de subventions pour si peu de retombées médiatiques…

Alors que votre mission était de valoriser la station, vous nuisez gravement à vos mandataires. en travaillant uniquement pour votre image !

Josianne Roux
Gérante des cinémas d’Agde

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.