Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Droit

Marseillan : Compte rendu du conseil du 6 mai ( 3° partie )

  Point 13: Délégation de service public pour les sous-traités d’exploitation des plages Il faut savoir que la ville n’est que concessionnaire des plages. Celles-ci appartiennent au domaine public maritime. Lorsque la ville souhaite installer des commerçants sur la plage, elle doit définir avec précision les zones d’occupation par le biais d’une délégation de service […]

 

Point 13: Délégation de service public pour les sous-traités d’exploitation des plages

Il faut savoir que la ville n’est que concessionnaire des plages. Celles-ci appartiennent au domaine public maritime. Lorsque la ville souhaite installer des commerçants sur la plage, elle doit définir avec précision les zones d’occupation par le biais d’une délégation de service public (DSP)décennale.

La municipalité souhaite installer un cinquième poste de secours, à la limite de la commune de Sète (vers l’Hôtel des Dunes) et prétexte du coût de gestion supplémentaire pour mettre en place 7 concessions « restaurants buvettes », qui sont censées rapporter plus d’argent à la ville que les actuelles concessions.

Williams Méric : « Pourquoi ne pas avoir cherché à mutualiser le 5ème poste de secours avec Sète ? J’en avais parlé avec François Commeinhes, qui y était favorable ».

Yves Michel : « François Commeinhes m’en a parlé aussi, c’était une bonne idée, Monsieur Méric. Malheureusement, la surface de cette partie de plage entre Sète et Marseillan est trop grande pour un seul poste [un poste de secours peut surveiller 200 mètres à gauche et 200 mètres à droite, NDLR]. Nous avons été obligés de renoncer à cette mutualisation ».

Williams Méric : « Pour revenir à votre projet de 7 concessions privées, nous y sommes défavorables, car pour relier les restaurants de plage au tout-à-l’égout, il faudra passer à travers le massif dunaire, au risque de l’endommager ».

Yves Michel :« Je rappelle que si nous prévoyons 7 concessions, ce n’est pas forcément pour les attribuer toutes. Peut-être n’y en aura t-il que 3 ou 4 ».

Autre chose assez gênante tout de même : selon le plan de Yves Michel, des concessions seraient installées pile poil en face des bars restaurants de plage des campings. Cette concurrence fera certainement que tout le monde sera perdant perdant … C’est pas très malin !!!!

Questions diverses :

Le ciel lui tombe sur la tête ….

Williams Méric : « Un morceau du campanile de l’église s’est détaché. Habitant à côté, au moment de l’incident, j’ai entendu un grand « boum » et une pièce de métal s’est retrouvée au sol, heureusement sans faire de victime. Vous avez mis des barrières le long de l’église, mais les automobilistes les déplacent. Je souhaiterais, pour éviter des accidents graves, qu’une attention particulière soit portée rue des Zéphyrs ».

Yves Michel : « Ce sont en fait les boulons qui retenaient cette partie du campanile qui ont cédé. On s’en occupe ».

Un audit à la KPMG ?

David Sauvade : « Je vois dans les décisions du maire qu’un audit de 17 222 euros a été commandé sur l’organisation des services techniques ».

Yves Michel : « Oui, nous avons des départ à la retraite, et nous aimerions avoir un œil critique sur la façon de mieux gérer ces services, en y associant bien sûr les principaux intéressés ».

David Sauvade : « Certains de vos élus l’étaient déjà sous Benoit ; ils ont donc l’habitude du fonctionnement des services techniques. Cet audit me semble inutile et trop cher».

Yves Michel : « C’est justement quand on connaît trop bien les choses qu’on a besoin d’un regard extérieur ; c’est le but de cet audit ».

Moralité : Quand Yves Michel ne connait rien (aux finances de la ville), il fait faire un audit. Et quand Yves Michel connaît trop bien … Il fait faire un audit aussi !!!! Va comprendre (bis). On espère que le cabinet choisi cette fois-ci ne va pas conclure à la faillite des services techniques ! Yves Michel aura comme à son habitude 2 coupables dans le collimateur …. Ce sera la faute à la bande à Méric ou aux employés de la ville !!!!! Ou aux deux !!!!!

David Sauvade :« Une dernière question pour la route, Monsieur le Maire. Vous aviez mis en ligne, sur le site Internet de la ville, les compte rendus audio des conseils municipaux. Pourquoi n’y sont-ils plus ? ».

Michael Gueylard (directeur général des services de Marseillan) : « Le site est géré par « Réseau des communes », qui a connu un bug. Pour le moment on ne peut plus publier les compte rendus audio ».

David Sauvade : « D’accord, mais pourquoi avoir supprimé les compte rendus déjà publiés ? »

Michael Gueylard : « Ben « Réseau des communes » a perdu les fichiers sources et tout a été effacé ».

No comment …

Bon, allez, on s’arrête là cette fois-ci … Et à Bien Thau pour de nouvelles aventures !!!!!!

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.