Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

MARSEILLAN - "Quand le maire détruit peu à peu l'identité de la ville" par Johann GROSSO, Gisèle GUIRAUD et Christian PINO

En ces temps de vacances, nous recevons de nombreux estivants et c'est une bonne…

En ces temps de vacances, nous recevons de nombreux estivants et c'est une bonne chose.

Suite aux efforts des gérants de campings, de tous les hébergeurs, des restaurateurs et des commerçants, notre commune est très attirante depuis de nombreuses années.

Mais cette attirance nous la devons surtout à notre patrimoine commun: patrimoine culturel, patrimoine humain, patrimoine familial.

Malheureusement, ce patrimoine est mis à mal depuis quelques années.

Notre commune, tournée résolument et actuellement vers le tout tourisme, se doit pourtant de privilégier et de sauvegarder ses autres atouts. L'un des atouts majeurs de notre ville est bien notre attachement à la préservation de notre style de vie et de notre identité particulière, car, que nous soyons marseillanais d'origine ou d'adoption, nous sommes tous marseillanais.

Nous vivons ensemble à MARSEILLAN et souhaitons y voir grandir nos enfants et certainement pas dans une ville dénaturée par des projets immobiliers énormes qui n'apporteront que peu, voire rien, aux marseillanais.

Tous, nous avons choisi MARSEILLAN pour ce côté typique et authentique. Un MARSEILLAN qui doit évidemment se développer, mais de façon harmonieuse et maîtrisée.

Le choix de vivre dans un village de 8000 habitants et non pas dans une ville de 20000 habitants.

En modifiant les règles d'urbanisme local Yves MICHEL permet à ses amis, les gros promoteurs immobiliers, de détruire un patrimoine et un environnement auxquels nous sommes très attachés.

En conséquence, il va provoquer le gonflement du nombre d'habitants de façon excessive et disproportionnée. MARSEILLAN deviendrait alors une ville et non plus un village à taille humaine. Agrandir à tout prix ne sera plus un gage de tranquillité ni de bien-être, dénaturant notre village où il fait si bon vivre.

Il est aisé ou facile pour Yves MICHEL de parader dans des réunions parisiennes et de se glorifier dans des articles de presse et sur les réseaux sociaux, en oubliant la dette pharaonique qu'il va laisser à MARSEILLAN;

Et viendra le jour où l'on regrettera que notre Maire, délégué au développement économique de Sète Agglomération Méditerranée, n'ait rien fait pour développer et apporter du travail stable à tous, et ainsi leur permettre de rester sur MARSEILLAN alors que, depuis qu'il donne le village en pâture aux promoteurs immobiliers, de nombreux marseillanais et leurs enfants se voient obligés d'aller vivre dans des villages alentours, car moins cher.

Le “Marseillan tout simplement” d'Yves MICHEL accélère la perte d'identité de notre village. Nous sommes entrain de passer “tout simplement”de l'endettement au surendettement ce qui, sans réaction rapide et franche, risque fort de nous conduire à la faillite et donc à la mise sous tutelle.

Cette politique donne l'impression d'une dynamique mais en réalité c'est une faillite qui se prépare et arrive à grands pas.

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.