Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

MARSEILLAN - Un homme sauvé de la noyade par les pompiers

 Les sapeurs-pompiers du SDIS34 sont intervenus, ce samedi, vers 18h45, sur la commune de…

 

Les sapeurs-pompiers du SDIS34 sont intervenus, ce samedi, vers 18h45, sur la commune de Marseillan au niveau du chemin du littoral suite à un début de noyade.

A l’arrivée des secours, un homme d’une cinquantaine d’années, inconscient, se trouvait en urgence absolue, qualifié de stade 3 dans la graduation des noyades.

Grâce à l'intervention rapide des pompiers, la victime a pu être réanimée et transportée par l’hélicoptère de la sécurité civile, DRAGON34 sur le CHU de Montpellier.

 

Les différents stades d'une noyade

L’aquastress (stade 1)

« La personne présente des signes de fatigue, voire d’épuisement. Mais elle est consciente, ne présente pas de troubles ventilatoires ni circulatoires. Elle n’est pas considérée comme noyée. Au poste de secours, on va la rassurer, la réchauffer, la réconforter. On ne demandera pas d’avis médical, sauf en cas d’antécédents familiaux. »

La petite hypoxie (stade 2)

« C’est un début de noyade. Il s’agit en général d’une personne qui va tousser, avoir froid, être épuisée, angoissée. Mais sa conscience et son pouls seront normaux. Ses voies respiratoires seront plus ou moins encombrées. On va la rassurer, la réchauffer et la mettre sous inhalation d’oxygène. On sollicitera ensuite automatiquement un avis médical. Puis la personne sera évacuée par les pompiers ou par le Samu, et gardée en observation. »

La grande hypoxie (stade 3)

« La personne est soit inconsciente, soit désorientée, son pouls est perceptible mais sa respiration est plus ou moins efficace. Dans ces cas-là, on est face à un véritable noyé. On met alors la personne en position latérale de sécurité, puis sous oxygène, en attendant qu’elle soit hospitalisée.

L’anoxie (stade 4)

« La victime est inconsciente et ne respire plus. On ne perçoit quasiment plus son pouls. Elle est soit en état de mort apparente, soit en danger d’arrêt cardiaque. Dans ce cas, on lui ingère de l’oxygène par insufflation avant d’entamer la réanimation cardio-pulmonaire. »

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.