Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

MÉTÉO - Record de douceur pour la première quinzaine de février !

Alors que les belles journées ensoleillées s'enchaînent et qu'une ambiance printanière marquée par des…

Alors que les belles journées ensoleillées s'enchaînent et qu'une ambiance printanière marquée par des températures extrêmement douces s'inscrit depuis maintenant plusieurs semaines sur notre département, le bilan climatique de cette première quinzaine de février marque une anomalie record de douceur pour une pluviométrie absente. 

Une météo de mai en février

A la suite de la tempête “Gloria”, les conditions météorologiques sont extrêmement calmes et le plus souvent anticycloniques sur notre région. De ce fait, les plaines empatissent d'une douceur tout à fait remarquable de par sa durée et ses pics d'intensité. L'exemple le plus marqué est celui de la station météorologique de Béziers-Vias.

  • Entre ce 1er et ce 15 février 2020, la température minimale moyenne atteint 6,9°C, soit +3,4°C au-dessus des normales de saison. En effet, il y a certaines matinées où l'on n'est pas descendu en-dessous de la barre symbolique des 10°C à trois reprises : le 08 février (10,0°C), le 03 février (10,4°C) et le 11 février (11,9°C). Rappelons que nous devrions observer en temps normal des températures minimales qui varient autour des 3,5°C.
  • La température maximale moyenne atteint quant à elle 16,4°C, soit +3,7°C au-dessus des normales de saison. Il s'agit d'une anomalie exceptionnelle jamais observée sur notre région pour un mois de février : par conséquent, il s'agit pour l'instant du mois de février le plus doux jamais observé sur notre région depuis le début des relevés météorologiques, devant février 2019. Cela s'explique par des températures qui ont parfois dépassé les 20,0°C,  notamment le 03 février, où il s'agit de la deuxième journée la plus douce jamais observée en février sur notre région, avec quelque 23,0°C à l'ombre (le record de 23,7°C le 23 février 2019 n'a pas été battu). Mais il y a également comme journées remarquables le 02 février (22,2°C) et le 10 février (19,4°C) où les anomalies de douceur ont été absolument remarquables, puisqu'en temps normal, les températures maximales doivent osciller autour des 13,0°C.

Pour conclure, ce mois de février détient une température moyenne  provisoire de 11,65°C, soit une anomalie de +3,55°C au-dessus des normales de saison, ce qui est exceptionnel et le pire dans la continuité des deux derniers mois de décembre et janvier, eux aussi extrêmement doux. 

Des journées printanières 

Les dernières tendances observées concernant cette deuxième quinzaine de février ne sont que peu réjouissantes, avec le retour de l'anticyclone accompagné d'un flux de Sud/Sud-ouest doux qui occasionnera des températures toujours aussi printanières. Il n'y aura que la semaine prochaine où l'on pourrait observer des valeurs un peu plus de saison, ce qui pourrait momentanément tempérer l'anomalie de douceur exceptionnelle que nous sommes en train de vivre.

Signes de cette douceur, les arbres fruitiers sont tous à l'avance, à commencer par les amandiers qui sont en fleurs depuis plus d'un mois ou encore les pruniers qui commencent à émettre des fleurs de bourgeonnement. C'est le printemps avant l'heure…

Graphique : Anomalies des températures observées par rapport aux moyennes mensuelles, source Infoclimat.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.