Michel Dehors : "Construire et suivre son budget devient incontournable pour les TPE et PME"

Tribune "Avis d'expert". Pour gérer son entreprise, le suivi de trésorerie ne suffit plus. Michel Dehors, expert-comptable associé au réseau Absoluce, explique pourquoi construire un budget, et surtout le suivre tout au long de l'année, est une démarche qui contribue à assurer la pérennité des TPE et des PME.

Avis d’expert (tribune libre) de Michel Dehors, expert-comptable…

“De nombreux dirigeants pilotent leur entreprise de manière intuitive, uniquement en fonction de leur niveau de trésorerie. Si le «cash» est certes le nerf de la guerre, cela ne suffit plus aujourd’hui. L’environnement économique fluctue à grande vitesse, et il peut être vital pour l’entreprise de faire des scénarios et de les confronter à la réalité.

Une démarche vertueuse

Avoir une démarche budgétaire permet de poser les choses, de traduire les priorités stratégiques en chiffres, d’imaginer ce qui peut se produire dans la vie de l’entreprise, et donc d’évaluer les risques pour l’année à venir. Cela permet d’anticiper et d’envisager l’avenir avec davantage de sérénité.

Certains secteurs d’activité bénéficient d’activités récurrentes, d’autres d’activités saisonnières, d’autres encore, et de plus en plus, ont une visibilité à très court terme. Dans tous les cas, on doit se poser des questions, par exemple sur la tendance à la hausse ou à la baisse du carnet de commandes, ou sur l’hypothèse de nouveaux chantiers qui vont nécessiter un besoin en fonds de roulement plus important, qui devra, justement, être budgété.

La vision extérieure d’un expert

Les entreprises bien structurées établissent elles-mêmes leur budget. Un peu plus de la moitié des PME de plus de 20 personnes disposent d’un budget. Pour les autres, et les plus petites, se faire accompagner par son expert-comptable permet de valider la volonté du dirigeant, d’avoir un professionnel qui l’aide à orienter ses choix, ses hypothèses, et de déterminer la ligne stratégique et budgétaire la plus pertinente.

Les outils logiciels sont de plus en plus nombreux sur le marché et permettent de conduire cette démarche budgétaire à un coût très raisonnable.

L’expert-comptable intervient à deux niveaux : pour conseiller le chef d’entreprise, puis pour se faire l’interprète des informations recueillies.

Choisir le bon moment

Le bon moment pour établir son budget, c’est la période durant laquelle l’entreprise peut remettre les choses à plat, prendre du recul, y consacrer le temps nécessaire. Pour la plupart des TPE et PME qui clôturent au 31 décembre, cette démarche doit intervenir soit avant la clôture de l’exercice (en décembre), soit dans la période qui suit, très rapidement. Tout simplement parce qu’une démarche budgétaire qui intervient avec trop de retard n’a aucun sens, et trop en avance non plus.

Les enjeux

L’établissement d’un budget va être, d’abord, utile à l’entreprise. Prenons l’exemple d’une entreprise qui est contrainte de s’approvisionner en Chine plutôt qu’en Europe, avec des containers entiers qui doivent être réglés au départ de Chine : c’est une autre contrainte que de payer à 60 jours en France. C’est son modèle économique qui change ; elle devra adapter son budget à cette nouvelle donne. Dans cet exemple, et dans bien d’autres situations, pour des raisons diverses, les entreprises peuvent voir augmenter leur besoin en fonds de roulement. Vis-à-vis des tiers, et notamment des banques, un budget établi dans les temps permettra de négocier en toute quiétude et avec tranquillité une autorisation de découvert plus importante, un prêt, etc.

Un suivi régulier du budget pendant l’année

Toute entreprise devrait comparer le budget initial et la réalisation budgétaire au moins deux fois par an, idéalement tous les trimestres. Il s’agira de se poser les bonnes questions. Tout d’abord les fondements : le chiffre d’affaires atteint-il bien le niveau des prévisions ? C’est sans doute le plus facile à contrôler par rapport aux factures émises et encaissées. Ensuite, d’autres points doivent être étudiés. La masse salariale est-elle conforme au budget ? Les achats sont-ils eux aussi conformes aux prévisions ? Où en sont les stocks ? Raisonner à partir de la marge peut s’avérer également pertinent. Si on connaît sa marge sur 20 % des produits qui génèrent 80 % du chiffre d’affaires, on en déduira quel doit être le niveau de stock. Ce n’est qu’un exemple.

Les outils de suivi existent. Là encore, faire un point par visioconférence, avec écrans partagés, avec son expert-comptable, tous les trimestres, sera un élément clé de sécurisation de l’entreprise.

Un suivi budgétaire permet d’appréhender d’autres aspects de la gestion de l’entreprise qu’un simple suivi de trésorerie. C’est vraiment lui qui permet de mieux piloter l’entreprise. Toutes les TPE et les PME devraient mettre en place cette démarche.

Repères. Michel Dehors est expert-comptable sur la région de Montpellier. Son cabinet fait partie du réseau Absoluce qui regroupe des cabinets indépendants d’expertise comptable, d’audit et de conseil. Absoluce offre une palette de services en comptabilité, fiscalité, juridique, social, systèmes d’information et accompagnement stratégique. Il compte 27 cabinets répartis sur toute la France et regroupe 670 collaborateurs, avec un chiffre d’affaires de 64 millions d’euros. Absoluce est membre d’INAA, association internationale qui regroupe des cabinets d’expertise comptable et d’auditeurs indépendants présents dans 50 pays dans le monde.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.