Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Modernisation du Cap d’Agde : La Région au coté de la ville !

 C’est au début des années 70 que le Général De Gaulle impulse la mission…

https://www.dailymotion.com/video/x5gufis_agde-region-occitanie-une-nouvelle-ambition-avec-le-plan-littoral-21_news

 

C’est au début des années 70 que le Général De Gaulle impulse la mission Racine afin de donner à la côte méditerranéenne française un pôle touristique susceptible d’attirer les touristes en provenance du Nord de l’Europe et de la France entière. L’Espagne et la Côte d’Azur sont  alors les destinations phare de ces clientèles.

Six stations balnéaires verront le jour : Saint-Cyprien, Le Barcarès, Leucate, Gruissan, Port Camargue, La Grande Motte et le Cap d’Agde.

Aujourd'hui, cette dernière est mondialement connue. “C'est la première station balnéaire de France et un lieu de résidence permanente pour de nombreuses personnes“, se plait à indiquer son maire Gilles D'Ettore. Une réussite certes mais qui, 50 ans après, a besoin de s’adapter aux enjeux touristiques du 21eme siècle.

Et ce vendredi, Gilles D'Ettore accueillait sur site, en présence de nombreux élus, la Présidente de la Région Occitanie, Carole Delga venue constater le lancement du projet « Agde Ambition 2020 ».

Son objectif : réaménager l'entrée de la station et des espaces qui conduisent jusqu'au centre-port.

Un chantier “pharaonique” d’un montant de 38 millions d’euros dont la moitié est consacrée à des équipements structurants tels qu’un nouveau palais des congrès, un casino, un hôtel quatre étoiles, une maison des services publics, de nouvelles résidences touristiques et un mail commercial qui assurera la liaison jusqu'aux quais actuels.

« Cest le 1er grand projet présenté par une commune du Littoral issue de la mission Racine. Il faut effectivement sadapter, les attentes touristiques ont changé,  on naccueille plus les touristes dans des studios de 21 m2. La Mission Racine, c'était le bétonnage ! Il faut tourner cette page, le Plan littoral 21 doit maintenant nous permettre de construire une identité de qualité. Cest un projet novateur, ambitieux, rendu nécessaire par la mutation touristique et la nécessaire montée en gamme » estime la présidente de la Région, visiblement enthousiaste en découvrant le futur visage du Cap-d'Agde.

Une vision partagée par Gilles D’ettore : « le touriste du 21eme siècle a envie d’espace, de culture, d’équipements modernes mais aussi d’authencité »

Une authencité qui est également chère à Carole Delga, passionnée d’art nouveau et qui a profité de son passage en terre agathoise pour visiter un des joyaux de la fin du XIXeme siècle, le Château Laurens. La Région a déjà investi 187 000 € dans sa réhabilitation, une somme qui grimpera à prés de 500 000 € d’ici quelques mois.

« Ces deux chantiers n’ont pas la même ampleur mais sont véritablement  liés, ils contribuent tous deux à un développement du tourisme d’affaire dont le partage de l’identité d’une ville est important dans le choix de destination pour les séminaires » s’accordent à penser les deux élus.

Un Gilles D'Ettore bien décidé a profiter de l’enthousiasme de la Présidente de Région, visiblement conquise par sa visite in situ, pour obtenir une aide régionale d'un montant de 4 M€. Une demande de financement que soutiendra Géraldine D’Ettore, conseillère régionale de l’étape qui a facilité la visite de Caroline Delga. C’est en septembre que la commission permanente qu’elle préside rendra sa décision.

 

Retrouvez les photos de la visite sur notre page Facebook

ainsi que l'interview de Caroline DELGA par Hérault Tribune en cliquant ici 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.