Mon ambition pour le MEDEF BEZIERS OUEST HERAULT : NOTATION TRIPLE A

  Mon ambition pour le MEDEF BEZIERS OUEST HERAULT : NOTATION TRIPLE A  …

 
Mon ambition pour le MEDEF BEZIERS OUEST HERAULT : NOTATION TRIPLE A
 
Merci de la confiance que vous me témoignez, sachez que j’en mesure toute la responsabilité.
Ensemble avec le nouveau bureau, le conseil d’administration et les permanents nous allons bâtir, continuer à bâtir.
Nous avons notre fil conducteur : Les 4 F : FIERTE – FEDERER- FACILITER- FORMER
Ces trois dernières années, nous avons mis en avant ces valeurs sur tous les médias : les réseaux
sociaux, la presse, la radio, la TV.
La crise actuelle nous oblige à nous poser les bonnes questions et nous devrons engager les réformes pour restaurer la compétitivité.
La compétitivité c’est un thème large :
– La “compétitivité coût” : pour créer un environnement propice à l’emploi, il ne faut pas augmenter les charges qui pèsent sur le travail.
La compétitivité coût ne passera que par la baisse du coût de travail. Notre solution comme évoquée par Laurence PARISOT, c’est la « double hélice » baisse des cotisations et augmentation de la TVA.
Il y a un début de réponse avec le CICE mais il faut aller plus loin.
– La “compétitivité hors coût” : l’entreprise doit avoir la possibilité d’adapter son carnet de commandes. C’est l’Accord national Interprofessionnel (ANI) du 11 janvier ! La flexisécurité à la française. Christophe CORIOU, va nous en parler tout à l’heure.
80% des emplois en France sont des CDI mais 75% des embauches sont des CDD : anomalie. Il faut être plus flexible car les entrepreneurs ont peur d’embaucher.
– La “compétitivité psychologique” : le discours du pouvoir public ne doit pas laisser le doute sur son soutien aux entrepreneurs. Et il faut de la continuité : créer une entreprise c’est un engagement qui dure et qui n’est pas soumis à une élection.
« L’entrepreneur est un pionnier, il faut l’encourager » Laurence Parisot.
C’est pour cette compétitivité psychologique que nous voulons un MEDEF Ouest Hérault, noté triple A, – vous savez, comme la note des agences de notation.
 
Nous les avons rebaptisé ces 3 A, comme un pied de nez à la crise :
– A comme Action,
– A comme Acte III de la décentralisation,
– A comme Agence de développement.
Notre tissu économique est composé à 95% d’entreprises de moins de 5 salariés. Nous l’avons le virus de la PME attitude : vous savez ces valeurs d’entreprenariat, de courage, d’effort, de partir de rien et de créer, de se battre, de travail … c’est cela la PME attitude, ça n’oppose pas avec les autres entreprises ça fait aller plus loin ; il faut le donner ce virus, aux MEDEF, aux administrations, aux grands groupes, aux universités, aux hommes politiques. (C’est un vis ma vie de l’entrepreneur)
– A comme Action.
 Action avec nos mandataires, ils portent tous les jours nos valeurs dans les instances
paritaires et ils mouillent aussi le maillot au quotidien pour vous défendre.
Continuer notre travail de simplification, ne pas être une charge mais un soutien à l’entreprise. Voilà la feuille de route.
 Action Réaction.
Le MEDEF a répondu présent pour la TLPE, le dialogue social dans les TPE, les travaux du rond-point Vincent Badie, la loi de finance 2013, le club e-commerce, la loi SCELLIER, la fermeture de la banque de France …
Aujourd’hui et demain, nous allons poursuivre ces actions et en développer d’autres ; La loi Duflot, le développement des clusters, le financement des PME, le club RH, agir contre toutes les formes d’inégalités pour les jeunes et les anciens … et sur tous les sujets qui vous empêchent de travailler, nous serons à vos côtés.
– A comme Acte III de la décentralisation.
L’acte III de la décentralisation c’est le passage du national au régional du financement de la
formation initiale professionnelle, de la formation des chômeurs et de l’enseignement supérieur.
C’est un moment qui peut conduire aussi bien à un profond recul qu’à un progrès historique. Nous sommes sur des domaines stratégiques pour la compétitivité des entreprises ! C’est le FORMER de nos 4 F, l’homme est au cœur de l’entreprise !
Acte III de la décentralisation ou comment placer le Medef et les partenaires sociaux, au centre du processus de décision régional.
Le MEDEF LR et le MEDEF Béziers seront là, pour construire demain.
 
– A comme Agence de développement.
Dans une de mes activités professionnelles on a besoin de 3 à 15 ans entre l’idée et l’ouverture d’un magasin en fonction des volontés locales. Mais quand tout le monde veut c’est 2 à 3 ans. A Calais on a mis 1 an et demi ! Une agence de développement vous prend en compte de la présentation à l’ouverture du magasin. CQFD !
Une agence c’est le lieu privilégié de concertation entre les acteurs locaux. On y défini les stratégies et on y met en place des actions pour le territoire.
Créer une agence, c’est :
 Rassembler tous les acteurs économiques et institutionnels autour d’une même vision,
 Stimuler l’activité et l’emploi, par l’action d’une équipe opérationnelle,
 Bénéficier d’un outil souple à gérer… un guichet unique.
L’Ambition de 2020 de la Chambre de Commerce et d’industrie, le travail sur l’attractivité de la CABEM, le département qui encourage l’esprit d’entreprise, le dialogue des territoires de la Région… ce sont des amorces …
Nous avons besoin de cet outil pour notre territoire, je le veux ! Rendons simple l’acte d’entreprendre !
N’oublions jamais que c’est l’entreprise qui créée les richesses, les emplois, et rend possible l’ascenseur social.
C’est l’entreprise qui créée les richesses, les emplois, et rend possible l’ascenseur social.
Noté le MEDEF triple A pour ces 3 prochaines années c’est de mettre notre Territoire en marche pour créer les richesses de demain.
Je crois dans la jeunesse, les talents sont présents à nous de les encourager de les booster. Ne soyons pas fataliste adoptons la positive attitude.
L’entreprise c’est la vie
 
Fabien PORTES, Président
 
 
Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.