MONTBLANC - 7 ans d'emprisonnement pour l'agresseur a l'arme blanche

La commune de Montblanc est habituellement assez paisible mais dans la nuit du 21…

La commune de Montblanc est habituellement assez paisible mais dans la nuit du 21 au 22 août 2020, une rixe éclate entre deux hommes qui ne se connaissaient pas jusqu'alors. Pour un motif futile, les deux protagonistes s'affrontent aux poings place du jeu de paume jusqu'à ce que l'un d’eux blessait alors gravement son adversaire en lui portant plusieurs coups à l'aide d'une arme artisanale fabriquée avec un manche de brosse à dents et des lames de rasoir. Mis en fuite par le frère de la victime, l'agresseur quittait les lieux à l'aide d'un scooter.

De graves blessures causées par une arme artisanale

Agée de 36 ans, en concubinage et père de deux enfants, la victime souffre notamment de blessures à une main (tendons et nerfs sectionnés), de deux plaies d'environ 10 cm au flanc gauche, d'une plaie cervicale d'environ 10 cm, et d’une plaie au niveau de la gorge ayant nécessité 24 agrafes entre le menton et l'oreille droite. Le médecin légiste a fixé 30 jours d'incapacité totale de travail avec possibilité de séquelles fonctionnelles ultérieures.

L'enquête confiée à la brigade de recherche de Pézenas

Après de nombreuses investigations diligentées par la brigade des recherches de la compagnie de gendarmerie de Pézenas, un suspect était identifié puis interpellé à son domicile de MONTBLANC, tôt dans la matinée du 27 août 2020, après avoir tenté de prendre la fuite par les toits.

Âgé de 26 ans, déjà condamné à plusieurs reprises, notamment pour des violences, l'homme a reconnu au cours de garde à vue qu'il était l'auteur des faits, qu'il s'était emporté et qu'il le regrettait. Il a nié avoir eu l'intention de tuer son adversaire, affirmant avoir sorti son arme artisanale par peur de ne pas avoir le dessus dans la bagarre.

Présenté au tribunal correctionnel de Béziers ce mercredi 30 septembre 2020, il a été condamné à la peine de 7 ans d'emprisonnement auxquels se sont ajoutés 6 mois d'emprisonnement en révocation d'un précédent sursis, avec maintien en détention.

Le tribunal l'a également condamné à l'interdiction de séjourner dans l'Hérault pendant cinq années lorsqu'il sortira de détention et l'interdiction de détenir toute arme.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.