Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

MONTBLANC - Cave coopérative « Les Vignerons de Montblanc »

HistoireLe cave coopérative de vinification « Les Vignerons de Montblanc » est située sur la commune…

Histoire

Le cave coopérative de vinification « Les Vignerons de Montblanc » est située sur la commune du même nom, dans le département de l’Hérault, au sud de la France. Elle est constituée pour vinifier, loger et commercialiser la totalité de la récolte de ses adhérents (article 1 du règlement intérieur).

Fondée en 1937, elle regroupait alors 115 viticulteurs montblanais et vinifiait 9 300 hectolitres. Son inauguration officielle, par Albert LEBRUN, président de la république française, date du 2 juillet 1939. Le président de la cave coopérative de l’époque était l’illustre montblanais Edouard BARTHE, député-maire, qui était surnommé « le Pape du vin » en raison de ses actions pour l’évolution de la législation des vins, auprès de l’assemblée nationale.

Avec l’arrivée de nouveaux coopérateurs, les capacités de production de la cave ont progressivement augmenté. Plus récemment et pour des raisons économiques, la cave coopérative de Montblanc a du se regrouper. D’abord en 1992, en fusionnant avec celle de Nézignan-l’Evèque, puis en 2008 avec Saint-Thibéry, dont le site devrait fermer en 2016.

Aujourd’hui, la cave coopérative compte 300 coopérateurs qui cultivent 1500 hectares de vignes principalement réparties sur les commune de Montblanc, Saint-Thibéry et Nézignan-l’Evèque. La cave dispose de 245 000 hL de cuverie, pour une production moyenne de 110 000 hL. Des projets d’agrandissement sont en cours, notamment permettre la réception des apports qui étaient encore traités sur le site de Saint-Thibéry.

 

Organisation

La gestion de la cave coopérative repose à la fois sur son président : Monsieur Florian NOUGUIER, élu au sein du conseil d’administration. Et d’autre part sur son directeur : Monsieur David REVERBEL, œnologue. Ils sont aidés dans leurs tâches par la secrétaire de direction et le personnel administratif.

Sur le plan de la production, le responsable est Monsieur Philippe DIAZ, œnologue. Il a notamment pour mission l’encadrement du personnel permanent de cave et des saisonniers.

Production

La cave coopératrice de Montblanc vend sa production essentiellement par le circuit négoce national et international, ce qui lui doit le surnom de cave « vraqueuse ». Cette stratégie est rendue possible en raison de ses faibles coûts de production.

En 2015, 117 012 hL ont été vinifiés, soit environ 80 hL par hectare, à la suite un millésime 2014 au rendement anormalement bas.

La vente de vin conditionné ne représente que 3% de son chiffre d’affaire, principalement par vente directe ou par exportation. En termes de volumes écoulés, 1000 hL sous forme de bag-in-box et 1500 hL en bouteilles.

La cave coopérative s’est résolument tournée vers une politique de qualité. D’une part grâce au ré-encépagement accéléré se son vignoble. Et d’autre part, grâce à un outil technologique adapté (systèmes de froid performants, techniques de macération de bourbes). Ainsi, elle est particulièrement réputée pour rosés et blancs.

Les cépages cultivés sont d’origines variés, on peut citer : le Merlot (260 ha), la Syrah (210 ha), le Chardonnay (190 ha), le Carignan (180 ha), le Cabernet-Sauvignon (150 ha), le Grenache Noir (107 ha), l’Alicante-Bouchet (60 ha) et le Cinsault (60 ha). Une partie du vignoble est irrigué (280 ha). Le vignoble de Montblanc présente à ce jour 350 hectares en confusion sexuelle pour lutter contre le vers de la grappe, nous le détaillerons dans notre partie « viticulture ».

Les couleurs produites se répartissent comme suit : vins rosés (47%), rouges (33%) et blancs (20%). 95% de la production de vins rouges est issue de thermovinification. On peut noter que la cave produit des vins biologiques issus de 89 ha de vignes permettant une production de 6500 hL, soit 6% de la production totale.

89% des vins produits présentent une « Indication Géographique » : « Pays d’Oc » (IGP régionale), « Côtes de Thongue » (IGP de zone) et « Hérault » (IGP départementale). Les 11% restant sont écoulés comme vin « sans indication géographique » (vins de France).

Les vignerons de Montblanc se préparent à vinifier la 80 ème récolte de la cave. (Première vinification en septembre 1939 !). En préparation, 1 ou 2 cuvées supplémentaires !! Surprise ! La cave de Montblanc est très réputée pour ses rosés et ses blancs,

Elle vend sa production essentiellement par le circuit négoce national et international, ce qui lui doit le surnom de cave « vraqueuse». Cette stratégie est rendue possible en raison de ses faibles coûts de production.

Toutefois, la cave conditionne une petite partie de sa production en bouteilles et Bag in Box et se permet même de remporter des médailles à des concours .

Concours général Agricole de Paris : Médaille d’Or sur les cuvées « Fleurs de Montblanc » syrah rosé 2017 et sauvignon 2017.

Médaille d’argent pour le chardonnay 2017 et médaille de Bronze pour la cuvée« Larmes d’Alexandra » rouge 2016.

Concours de Grands vins du Languedoc : Médaille d’Or sur la cuvée « Larmes d’Alexandra » viognier 2017, médaille d’argent sur la cuvée « Fleurs de Montblanc » Merlot 2016 et aussi sur la Syrah rosé 2017.

Enfin pour finir la cuvée « Fleurs de Montblanc » Syrah rosé 2017, médaillé 2 fois, a obtenu 2 étoiles et le coup de cœur du guide hachette des vins rosé édition 2018-19.

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.