MONTBLANC - Réunion d’information du SICTOM

Angela Rodrigues, directrice générale adjointe du SICTOM de Pézenas, fait le tour des 58…

Angela Rodrigues, directrice générale adjointe du SICTOM de Pézenas, fait le tour des 58 communes concernées par ce nouveau projet pour informer les citoyens du déploiement progressif de la collecte des biodéchets.

Montblanc va être équipé de bacs au couvercle orange afin de recueillir les biodéchets des personnes habitants en villas , le centre du village et immeubles seront équipés autrement et ultérieurement.

Cette expérience va durer 4 ans pour évaluer le tonnage de biodéchets ramassé .

Madame Rodriguez nous a également informé qu’une unité de valorisation des déchets sera construite sur Montblanc à la suite des informations recueillies suite à ces 4 années, afin de construire une unité adaptée au tonnage récolté.

Un kit de tri va être distribué à partir du 5 novembre afin que la première collecte puisse démarrer le 8 mars 2019.

Les questions des habitants se sont essentiellement portées sur les odeurs de ces biodéchets ramassés seulement 1 fois par semaine.

Quelques astuces ont été données afin de rassurer la population notamment de fermer le premier sac et de l’insérer à l’envers dans un second sac également bien fermé afin d’éviter les odeurs.

Ce nouveau tri permettra de produire du bio méthane qui sera revendu.

Sur la plan de la fiscalité pour les usagers, madame Rodrigues affirme que malgré le coût élevé du projet ( plus de 2 millions d’euros), la taxe d’enlèvement des ordures n’augmentera pas et restera stable comme elle l’est déjà depuis plusieurs années.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

 

logo hje

 

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.