MONTPELLIER - BEZIERS - Le Club de la presse condamne les attaques de Robert MENARD

Le Club de la presse Languedoc-Roussillon aurait préféré ne pas avoir, une fois encore,…

Le Club de la presse Languedoc-Roussillon aurait préféré ne pas avoir, une fois encore, à réagir aux agissements indignes de Robert Ménard.

Toutefois, face aux attaques répétées du maire de Béziers contre notre profession, nous tenons à rappeler que la liberté de la presse est inscrite dans la Constitution française.

Les journalistes sont seuls juges des propos et des faits qu’ils choisissent de retranscrire et n’ont aucune obligation de rapporter des paroles qui leur sembleraient haineuses ou plus simplement, en l'espèce, sans intérêt informatif, comme ce fut le cas après les différents rassemblements ayant eu lieu partout en France après les odieux attentats perpétrés à Nice.

C'est pour cette raison que le maire de Béziers aurait mis en place une campagne d'affichage mettant en cause l'honnêteté professionnelle des journalistes du quotidien régional

Ce n'est pas la première fois que l'ancien secrétaire de Reporters sans frontières utilise l'argent des contribuables biterrois aux fins de servir son image, et non ses administrés.

Nous condamnons la campagne de dénigrement lancée par Monsieur Ménard à l'encontre de nos confrères et consœurs journalistes du quotidien régional, qui méritent le respect pour leur travail quotidien.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.