Montpellier : décès de Raymond Dugrand

Raymond Dugrand est décédé à l'âge de 92 ans. Spécialiste de la géographie urbaine, son nom aura marqué l’histoire de Montpellier. Aux côtés de Georges Frêche, il a impulsé le développement urbain de la ville durant plus de trente-cinq années consacrées à la vie publique. Philippe Saurel, qui fut adjoint à l'Urbanisme avant de devenir le maire de la ville, a tenu à rendre hommage à ce " grand homme" a-t-il dit, dont une avenue de la ville porte le nom. Claude Cougnenc, le président de l’Association Georges Frêche a également participé à cet hommage…

Philippe Saurel indique :

“Résistant pendant la Seconde Guerre mondiale, géographe de formation, professeur à l’université Paul-Valéry de Montpellier, auteur d’une thèse sur les villes et campagnes en Bas-Languedoc et de plusieurs publications avisées, Raymond Dugrand était indissociable de Georges Frêche, dont il a été l’adjoint en charge de l’urbanisme entre 1977 et 2001.

Ensemble, ils ont contribué à transformer Montpellier pour en faire une métropole européenne. De la naissance d’Antigone au développement de la ville vers la mer en passant par le recalibrage du fleuve du Lez, Raymond Dugrand a écrit en lettres majuscules l’urbanité d’une ville nouvelle, régulièrement plébiscitée pour la qualité du geste architectural.

Aujourd’hui, c’est avec une immense tristesse que j’apprends son décès. J’ai eu le privilège de lui succéder en qualité d’adjoint au maire en charge de l’urbanisme. Il alliait le sérieux et la sagesse à de grandes compétences. Il était toujours de bon conseil et d’une grande modestie. 

En juin 2009, Raymond Dugrand a été honoré de son vivant lors d’une journée baptisée “30 ans d’urbanisme à Montpellier” en présence des architectes de renom avec lesquels il a travaillé. Ce jour-là, une artère de la ville a été baptisée à son nom : l’ancienne avenue de la Mer.

Lors de notre dernière rencontre en décembre, j’avais pu lui présenter le deuxième prix “Capitale de l’Urbanisme” remis par l’Academy of Urbanism à Londres, que Montpellier venait de remporter avec les villes de Copenhague (première) et Eindoven (troisième). Une reconnaissance européenne a laquelle il a largement contribué.»

Claude COUGNENC, le président de Georges Frêche l’Association, précise dans son hommage :

“Ancien résistant, Professeur d’Université, Raymond Dugrand s’engage en 1977 aux côtés de Georges Frêche. Ensemble les deux socialistes vont donner réalité à leur programme municipal : « Changer la Ville, Changer la Vie ».

Sous sa délégation, l’urbanisme prend une dimension nouvelle : tout autant principe d’organisation spatial que facteur d’urbanité. Montpellier se dote alors d’un grand projet de ville : renouveau urbain et mixité sociale, maîtrise du foncier et régulations des aléas environnementaux, Grand Coeur et Métropolisation.

Fidèle jusqu’à son dernier souffle, Raymond Dugrand, est l’un des membres fondateurs de Georges Frêche l’Association. Il portera longtemps l’ambition de « Montpellier la Surdouée ».”

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.