Montpellier : deux agents de la Tam violentés

Ce mercredi 7 septembre, deux agents de la Tam ont été violentés alors qu'ils effectuaient des contrôles.

Un homme de 29 ans, a été interpellé en état d’ébriété devant la gare Saint-Roch.

Insultes et violences

Selon nos confrères de Midi Libre, le premier contrôleur a été poussé violemment contre la rame à l’arrêt avant de se voir arracher sa cravate. Le second a reçu une gifle et un coup-de-poing dans le cou alors qu’il était de dos.

Placé en garde à vue, l’individu a été déféré au parquet et a été présenté au tribunal judiciaire dans le cadre d’une comparution immédiate.

Reconnu coupable, l’homme a été condamné à quatre mois de prison ferme, 1 600 € de dommages et intérêts et il lui est interdit de séjourner à Montpellier pendant 3 ans.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Commentaires

  1. Pour une fois on.voit une condamnation.severe en retour de violences gratuites . Si la justice avait plus de fermeté, on éloignerait certains truands de la voie publique et tout le monde s en.porterait mieux . Marre de tous ces desequilibres qui agressent souvent des personnes vulnérables. Loin de nous ceux qui viennent pour amener la violence

  2. Je pense que la peine financière sera jamais payée
    L’interdiction sur la ville jamais respectée
    La ” justice” toujours bafouée

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.