L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Droit

MONTPELLIER - La révolution citoyenne passe aussi par le contenu de nos assiettes

Ce matin, avec Julien Colet, candidat de la France Insoumise sur la première circonscription de l’Hérault, opération distribution de fruits bio devant plusieurs écoles montpelliéraines. L’objectif était de sensibiliser les citoyens sur la nécessité de défendre un projet agricole et alimentaire d’intérêt général. La France Insoumise défend un système respectueux d’une part de l’humain, de […]

Ce matin, avec Julien Colet, candidat de la France Insoumise sur la première circonscription de l’Hérault, opération distribution de fruits bio devant plusieurs écoles montpelliéraines.

L’objectif était de sensibiliser les citoyens sur la nécessité de défendre un projet agricole et alimentaire d’intérêt général.

La France Insoumise défend un système respectueux d’une part de l’humain, de l’environnement et de l’animal et d’autre part, des producteurs, des agriculteurs et des éleveurs.

Nous voulons mettre en place :

• une agriculture écologique et paysanne, répondant à l’intérêt général et reposant sur un nouveau pacte entre les agriculteurs et l’ensemble de la société.

• un système alimentaire durable garantissant le droit de toutes et tous à une alimentation de qualité.

Que voulons-nous pour nos enfants et nos familles ?

Notre système alimentaire doit permettre :

φ l’offre de produits alimentaires de qualité pour toutes et tous (qualité gustative, nutritionnelle, absence de risques pour la santé) ;

φ une évolution vers des filières et modes de consommation écologiquement durables ;

φ l’information et la formation nutritionnelle des citoyens ;

φ la fin des processus de gaspillage des produits alimentaires.

Comment y parvenir?

– Défense intransigeante et extension des appellations d’origine.

– Loi de mise en place de plans alimentaires développés dans les territoires :

φ Soutenus financièrement, ceux-ci seront mis en place avec des acteurs locaux et incluront une éducation à l’alimentation, la création d’abattoirs et d’unités de transformation et la revalorisation des lieux de distribution garants d’une transparence et ouverts à tous : marchés d’intérêt national, marchés de gros et marchés de plein vent.

φ Soutenus politiquement dans un cadre national d’appui, réglementaire (révisions des normes, étiquetage, labels) et financier à la mise en place  de filières durables et de qualité, notamment les filières de proximité.

– Calendrier de transition au 100 % bio des structures publiques sur cinq ans et soutien à l’acquisition par les structures de restauration collective publiques ou privées de produits biologiques issus de filières de proximité.

– Redéfinition des menus en restauration collective et sensibilisation des citoyens à une consommation plus équilibrée, intégrant davantage de céréales, de protéines végétales, de fruits et de légumes, moins carnée  et respectant le cycle des saisons.

– Mise en place, sans interférence des lobbys de l’agroalimentaire, d’un système d’information clair des consommateurs sur le contenu et la qualité des aliments sur l’ensemble des emballages.

• Plan de réduction de 50 % du gaspillage alimentaire sur trois ans et de recyclage de 100 % des produits d’emballage.

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.