Montpellier : une protestation artistique pour défendre le cœur de ville

Reportage

Lundi 20 juin, à 19h, les Montpelliérains ont défilé dans les rues du cœur de ville, débutant leur parcours devant le Peyrou, pour emprunter la rue Foch et terminer à la place de la Comédie.

© Camille Machefer-Figueras

Pourquoi cette marche ?

À Montpellier, à quelques jours de la fermeture annoncée du tunnel de la Comédie, qui dessert de nombreux axes pour rejoindre le cœur de ville, l’association Vivre Montpellier Métropole avait organisé cette marche pour protester contre cette décision, néfaste aux commerces du centre-ville selon eux.

cortege manifestation tunnel
© Camille Machefer-Figueras
manifestation tunnel prefecture
© Camille Machefer-Figueras

Pour cette marche intitulée “Un cœur de ville qui (se) bat”, les participants étaient vêtus de noir et portaient parfois un masque pour dissimuler leur visage. Symbole fort du deuil, un cercueil était porté par certains manifestants.

manifestation ballon tunnel
© Camille Machefer-Figueras

Sur le rythme des tambours, les manifestants ont défilé, se sont pris par la main et agenouillés pour défendre la même cause : celle d’un “centre-ville qui se bat”. Le cortège était notamment composé de danseurs et de musiciens qui ont effectué des performances en direct. 

cercueil manifestation
© Camille Machefer-Figueras

“Si on ferme ce tunnel, l’année prochaine on ne sera plus là. On veut des réponses toute suite”, a indiqué une manifestante du cortège

Rencontre avec des manifestants

Entre déception et inquiétude, les manifestants redoutent que l’avenir des commerces soit compromis par la fermeture du tunnel de la Comédie.

“On est aujourd’hui dans la rue parce que le centre-ville devient n’importe quoi et c’est la mort des commerçants. Monsieur le Maire n’a pas été élu pour détruire le centre-ville, et on a l’impression que c’est ce qu’il fait.”

a indiqué une manifestante qui a souhaité rester anonyme
manifestation tunnel masque
© Camille Machefer-Figueras

Vivre en centre-ville devient difficile pour certains Montpelliérains, qui ont ainsi souhaité exprimer leur ras-le-bol.

“Habiter en plein centre ville, c’est la jungle. Venez le soir, vous verrez. Ils ne font rien du tout. C’est très regrettable, car Montpellier est une belle ville. On ne peut même pas accéder, se garer, et ça devient ridicule. On a un centre-ville magnifique, qui fait partie des villes les plus prisées, mais jusqu’à quand ? D’une année sur les autres, la ville se dégrade. On a tous le même constat. Allons-nous rester ? Mais où aller ? Mon quartier me plaît, mon appartement me plaît…”

a expliqué une manifestante qui a souhaité rester anonyme
Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.