Mr D’Ettore, pour notre future agglomération c’est Béziers ou Montpellier ?

Le député Maire d'Agde a lancé un pavé dans la mare en proposant un…

Le député Maire d’Agde a lancé un pavé dans la mare en proposant un projet de fusion entre les trois communautés : Hérault-Méditerranée (Agde-Pézénas), Bassin de Thau (Sète-Frontignan) et Nord du bassin de Thau (Mèze) alors que Sète projetait depuis de nombreuses années une fusion avec l’agglo de Montpellier
http://www.new.facebook.com/group.php?gid=34404251467 .
Il propose un nouveau projet mais ne propose pas de contenu pour le moment.

Dans quel intérêt ?

L’agglomération d’Agde Hérault-Méditerranée (Agglomération Agathoise actuelle http://www.agglo-heraultmediterranee.net ) avait été fortement accompagnée par l’Etat en particulier par Monsieur le sous-préfet Mr Delpey qui voyait dans ce projet un encadrement du fleuve Hérault. Il s’agissait d’une vision environnementale et géographique concernant l’aménagement du territoire en particulier pour répondre dans l’avenir à des problèmes de crues et de maîtrise de l’aménagement du fleuve Hérault. Cette structure allait aussi pouvoir par le biais de nouveaux crédits Etat et compétences avoir la possibilité de décider et de gérer les problématiques du traitement des déchets, de développement du territoire (économique, urbanisme,..)
Où en sommes-nous ?
Cette démarche initiée par l’Etat a-t-elle été suivie d’effets par l’exécutif actuel ?
D’autres objectifs semblent avoir été poursuivis car sur les dossiers les plus importants et prioritaires les résultats sont-ils bien là ?
Une solution a-t-elle été trouvée à la problématique des crues ?
Une solution a-t-elle été trouvée à la problématique des déchets ménagers ?
Le développement économique aujourd’hui est-il plus performant qu’hier ?
L’offre touristique est-elle plus élaborée ?
Il semble que non.
Des projets économiques ont été perdus, par exemple un projet de plateforme de distribution proposant près de 200 emplois sur notre territoire (Bessan) a au final choisi Clermont l’Hérault. Il est vrai que concernant ces points les services de communication de notre Président d’agglo-député-maire sont plus discrets mais la vérité est connue et se diffuse.

Concernant l’aménagement, le Plan Local d’Urbanisme qui dépendait des Mairies va basculer sur les Agglomérations (à partir de 2014) quelle sera alors la maitrise de l’évolution du plan d’occupation des sols par la collectivité ?
Le projet de loi présenté en conseil des Ministres le 12 septembre prévoit « Le transfert de la compétence de réalisation des plans locaux d’urbanisme (PLU) dans les communautés d’agglomération et communautés de communes de plus de 30 000 habitants. » Ainsi donc, le sacro-saint droit du sol des communes sera de compétence communautaire dès 2014, dans toutes les structures intercommunales de plus de 30 000 habitants.

Dans ce contexte alors que cette agglomération n’a pas véritablement de bilan, manque de stabilité et de vision (des communes périphériques mal aimées envisagent de la quitter) son Président Gilles D’Ettore propose encore un élargissement à l’image d’une l’Europe qui élargirait sans arrêt ses pays membres mais ne maîtriserait plus aucune politique.

L’idée est attrayante, le sentiment de pouvoir allier des façades maritimes peut paraître plaisant, les Agathois et les Sétois ont de bonnes relations, nous avons le même député appartenons à la même circonscription, le tourisme nous lie tout comme la pêche.
Dans ce contexte quelles sont nos complémentarités si nous sommes si proches ?

Pour Agde donc deux alternatives d’un côté Sète de l’autre Béziers.

Sète 43 000 habitants de nombreux points communs, l’étang de Thau et la pêche et le tourisme comme dénominateur commun.
Sète dont la CCI dépend de celle de Montpellier suite à sa dissolution. http://www.midilibre.com/articles/2009/07/10/SETE-Les-instances-de-la-CCI-de-Sete-Frontignan-Meze-dissoutes-840801.php5
Un port qui dépend de la Région  http://www.sete.port.fr
Sète qui dépend de la Préfecture de Montpellier.
Un incinérateur pour les déchets

De l’autre Béziers 75 000 habitants, une CCI commune, un aéroport commun, l’appartenance au même SCOT (Schéma de cohérence territoriale, http://www.scot-biterrois.fr/accueil
La jonction de deux autoroutes A9 / A75 très favorable au développement économique
Un pôle industriel reconnu (2eme pôle industriel de la région),
De fortes complémentarités, un pôle universitaire en développement avec l’extension des IUT, BTS et des filières universitaires
Une cité judiciaire
Une solution en place pour les déchets

Les deux projets sont très intéressants pour les Agathois car se regrouper pour faire face aux nombreux défis de l’avenir est la seule attitude responsable. Replier les Agathois sur eux même n’a rien apporté de positifs sur les dernières années si ce n’est de prendre du retard sur de nombreux domaines et d’avoir réduit les marges de manœuvres en augmentant la fiscalité locale. Si Gilles D’Ettore a déjà compris cela c’est une bonne chose, il faut aussi apprendre à travailler avec des personnes que l’on aime moins dans l’intérêt général.

Le Président de la Région, Georges Frêche dans l’édition du Midi-Libre du samedi 29 Août 2009 évoque ce dossier et il est clair, avec ou sans lui la grande agglo de Montpellier se fera.
Agde regroupée avec Sète dépendra à terme de Montpellier, ce sera alors notre tour de devenir les mal aimés  http://www.midilibre.com/articles/2009/08/28/Interview-George-Freche-Georges-Freche-Je-continue-parce-que-j-ai-une-mission-898867.php5

Le bilan n’étant pas très satisfaisant pour le Président de l’agglo Hérault-Méditerranée (ndlr Député Maire d’Agde) qui ne semble pas non plus bénéficier d’un très bon bilan de parlementaire (article publiée dernièrement sur le classement des parlementaires en fonction de leurs travaux), raccrocher un projet de circonscription à cette structure lui permet de rationaliser ses efforts dans un objectif commun visant semble-t-il à lui assurer un avenir.

Des agglomérations en phase avec des circonscriptions ce n’est pas tout à fait la vision de l’aménagement du territoire que nous pourrions attendre d’une volonté de défense de l’intérêt général.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.