Noël : comment gérer la frustration de l'enfant si un ou des cadeaux ne lui plaisent pas ? Une psy répond…

Il arrive qu'un enfant soit déçu par le ou les cadeaux qu'il vient de recevoir à Noël. Il a différents moyens d'exprimer cette déception : les cris, la colère, les pleurs, ou simplement une mine renfrognée. Comment faire face à ce type de comportement, lorsque l'on est parent ? La réponse de Sylvie Sampol, psychologue à Montferrier-sur-Lez…

Sylvie Sampol retrace le contexte : “Souvent les enfants sont dans l’excitation de cette période et écrivent leur liste, espérant que le Père Noël leur amènera tous les jouets inscrits. C’est l’occasion pour les ados de demander le dernier téléphone ou une console de jeux hors de prix. Pour eux, c’est aussi une question d’identité, d’appartenance à leur groupe de pairs en possédant la même chose. Et c’est aussi une question de valeur : ‘j’existe car je porte une marque connue’. Il peut être très difficile pour eux de se distancier de ce monde de consommation”.

Evoquer préalablement les travers de la société de consommation à l’enfant

“C’est tout au long du développement de l’enfant que le parent peut sensibiliser ses enfants à cette déformation, aux pulsions consommatrices et surtout leur apprendre que l’amour ne signifie pas une avalanche de cadeaux”, préconise Sylvie Sampol.

La psychologue développe : “Quand les enfants sont petits et qu’ils croient au Père Noël, ne pas avoir le cadeau convoité peut être difficile pour eux. On peut préparer l’enfant en amont en l’aidant à préparer sa liste et en discutant avec lui de ses besoins, de ses envies et lui dire que le Père Noël ne lui donnera peut-être pas tous les jouets de sa liste. Cela l’aidera à se projeter et à anticiper la gestion d’une éventuelle frustration”.

Le laisser exprimer sa frustration, mais d’une façon correcte

“Les enfants jeunes sont dans l’apprentissage de la frustration. Pour aider leur enfant, plutôt que de culpabiliser de ne pas avoir acheté le jouet souhaité, les parents peuvent lui permettre d’exprimer son mécontentement. Cela lui permettra de développer son intelligence émotionnelle et l’estime de lui. L’erreur serait de le réprimander en lui disant qu’il n’est jamais content, qu’avec tout ce qu’on fait pour lui…

“Pour les plus grands, c’est aussi une prise de conscience de la réalité et l’occasion de discuter de ce monde de consommation. Mais l’important c’est de ne pas renoncer à son rêve. Si l’objet rêvé est vraiment important, plusieurs membres de la famille peuvent se grouper pour l’achat, ou le jeune peut mettre l’argent recueilli de côté… cela donnera plus de valeur à la réalisation de son rêve. Ce n’est pas ‘je désire, je consomme, je passe à autre chose’ mais ‘je désire, je construis la réalisation de mon rêve’… et cela donne un autre goût, d’autres valeurs“, conclut Sylvie Sampol

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.