Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

NON AUX DECHETS DANS LE MONT RAMUS !

C’est dans le calme, mais avec beaucoup de détermination, que pas moins de 200…

C’est dans le calme, mais avec beaucoup de détermination, que pas moins de 200 personnes se sont retrouvées dernièrement au pied de l’ancien volcan bessanais du « Mont Ramus » pour s’opposer au projet du Sictom de Pézenas-Agde d’y créer une décharge de déchets inertes. « Nous ne laisserons pas faire le Sictom sans s’opposer », « En huit jours, nous arrivons à réunir 200 personnes sur le site, c’est encourageant », « Nous venions ici dans notre jeunesse et nous ne pouvons pas laisser faire » ou encore « Bessan ne deviendra pas la décharge du département ! » : tels sont les réflexions entendues parmi les bessanais présents.

Partis de la mairie ou de la cave coopérative, les groupes se sont retrouvés au pied de l’ancien volcan où les attendaient les élus avec en tête Robert Raluy, maire et Sébastien Frey, conseiller général du canton d’Agde. Le premier magistrat bessanais a rappelé la situation en quelques mots, regrettant une nouvelle fois d’avoir été mis devant le fait accompli par le Sictom. Il a indiqué que c’était aux bessanais eux-mêmes de savoir s’ils voulaient conserver le site en zone naturelle (pour en faire un lieu voué à l’environnement et au tourisme) ou de le laisser combler par les déchets.

Le projet définitif pour conserver le site est à parachever avec tous les acteurs locaux a indiqué le maire. La manifestation fut l’occasion de mieux connaître les lieux, appartenant aujourd’hui aux Autoroutes du Sud de la France. Et fort des réactions, les personnes présentes ont réaffirmé leur opposition à la création d’une décharge. Comme Robert Raluy l’a indiqué : « avec le projet de l’écopôle de la Vallasse côté Montblanc et le projet de la torche à plasma côté Saint-Thibéry, les élus en ont assez que l’on ne pense à Bessan que pour y enfouir les déchets » !

Seul écho positif, les propos rapportés d’Alain Vogel-Singer, maire de Pézenas et président du Sictom, qui a indiqué lors du récent conseil d’agglomération que « le Sictom ne passerait jamais en force contre la position des élus locaux ».
Une légère satisfaction qui n’a pas entamée l’ardeur des manifestants, réclamant l’annonce de l’abandon pur et simple de ce projet. Sur ce point, ils ont reçu le soutien de Sébastien Frey, conseiller général.

La municipalité bessanaise attend aussi la position finale des Autoroutes du Sud de la France qui a été invité à vendre ces terres à la ville de Bessan. Un des manifestants n’a pas hésité à dire que « la construction de l’autoroute a complètement saccagé le Mont Ramus de Bessan. Il serait juste désormais que les bessanais en profitent plutôt que d’y installer une décharge ! ». Ce dossier devrait se débloquer assez rapidement désormais…

Ville de Bessan

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.