Notre devoir de MEMOIRE : (premiere partie) Ce samedi 18 octobre 2014à travers des ceremonies d’une extrème sobriete

L’ombre de la croix de Lorraine (11) Notre devoir de MEMOIRE : (première partie)…

L’ombre de la croix de Lorraine (11)

Image 04(3)Notre devoir de MEMOIRE : (première partie)
Ce samedi 18 octobre 2014 à travers des cérémonies d’une extrême sobriété, empreintes des profondes valeurs de courage, de générosité, d’abnégation gravées à jamais dans l’histoire de notre ville, de notre pays, la Commémoration du 70ème anniversaire de l’entrée du maquis de Saint-Vincent d’Olargues dans Agde fut l’occasion de rendre hommage aux résistants Agathois et en particulier aux J.R.A. groupe des Jeunes Résistants Agathois. En photo, le fanion du Maquis arboré à chaque sortie de l’Association Maquisards Reconstitutions.

La messe du souvenir :

Célébrée par l’archiprêtre Yannick Casajus, elle a permis de rappeler l’émotion qui le 6 septembre 1944 s’est emparée de toute une ville. Au-delà de la liesse de la LIBERTE retrouvée, nous devons retenir l’émoi de la population lors de la présentation, par les maquisards, des armes devant chaque maison où il y avait eu un résistant mort pour la France. Le souvenir des terribles épreuves vécues étaient encore présent dans toutes les mémoires.

Image 05(2)A l’instar de ces moments forts, nous devons retenir l’allant de ces Jeunes Agathois, les J.R.A., rentrés en résistance en 1942, avec, seulement 3 petits révolvers, avec surtout, comme seul viatique, leur courage, leur foi dans un avenir meilleur. Ils furent à l’origine de ce maquis que nous honorons aujourd’hui.

Par-dessus tout nous nous devons de ne pas oublier les familles, car être résistants alors, ce n’était pas simplement risquer sa propre vie, c’était mettre en péril tous les siens. C’était condamner pères, mères, frères et sœurs à vivre dans l’angoisse perpétuelle.

Pendant l’office, les chants ont été interprétés (photo J.A.), par notre ami, l’irremplaçable Jean-Pierre Torrent, accompagné à l’orgue du talentueux Alain Julienne. Le Chant des Partisans a suscité une vive émotion au cœur de tous.

Dans cette cathédrale, en ces instants de mémoire inoubliables, souffle l’esprit du 50ème anniversaire celui des poignées de mains échangées entre l’ancien prisonnier et les survivants du maquis à l’invitation du célébrant : « Donnez- vous la Paix ». L’esprit de paix, de partage, de fraternité intrinsèquement lié au don de soi et au combat sans aucune concession, sans aucune haine.

Le défilé,

Image 07(5)Sous la conduite de Pierre Connan président de l’U.N.C., excellent maître des cérémonies, 22 associations étaient présentes ; plus qu'un record ou une performance, c’est une reconnaissance et une preuve tangible que le devoir de mémoire reste bien ancré au cœur de nos associations.

Le long cortège des drapeaux, des officiels et des participants, ouvert par la Jeep de David Mallen, Pdt d’Agde Histoire 39/45 s’est rendu, après les cérémonies religieuses, sur la place du 18 Juin, face à la stèle érigée en mémoire de l’appel à la Résistance lancé par le général De Gaulle le 18 juin 1940. Derrière les

drapeaux l’association de Philippe Colangélo, Maquisards Reconstitution, remarquablement représentée a été vivement appréciée. Jeunes et moins jeunes, hommes et femmes, en tenue de maquisards, auxquels rien ne manquait, ont donné une image parfaite des maquis. Venue de notre région de Toulouse et de Belgique pour deux d’entre eux, tous furent des figurants, plus vrais que nature. Ils ont droit à toutes nos félicitations.

La place du 18 Juin :

Toujours sous le commandement de Pierre Connan, chaque corps constitué s’est rangé aux emplacements prévus : les drapeaux faisant face au groupe de maquisards et les officiels à la statue de la République.
Image 08(4)Sur notre photo de gauche à droite les adjointes Mmes. Yvonne Keller et Christine Antoine adjointes en charge, l’une de la Culture, l’autre du Patrimoine, Henri Fontès et Jules Cruells Capèce les deux derniers survivants du maquis, le président André Bessière, à droite Robert Craba en charge des associations patriotiques et Sébastien Frey premier adjoint, conseiller général. Au centre exhibant le fanion du Maquis Saint-Vincent dont ils ont fait leur emblème les hommes de « Maquisards Reconstitutions. »

Nous avons eu le plaisir de compter parmi nos invités Mme Andrée Chassefière représentant les Résistants Agathois morts pour la France, Mme Nicole Vayssière pour les J.R.A. Mr. & Mme Denis Bautes pour les Justes.

Image 10(7)Le dépôt de la gerbe :

Prise de paroles :

De gauche à droite, Mr. Bernard Fontès premier adjoint, représentant Mr. Jacques Lepape, Maire de Saint-Vincent d’Olargues, Mrs. Robert Craba et Sébastien Frey, représentant Mr. Gilles D’Ettore, maire d’Agde et Jules Cruells Capèce Minutolo, président des AMIS D’AGDE ex J.R.A. et ancien du Maquis Saint Vincent.

Andre Bessière président national des Déportés Tatoués du 27 avril 1944, fut le premier à prendre la parole, « Nous sommes ici réunis sous l’égide de la ville d’Agde qui perpétue son devoir de mémoire et rappelle que, le 6 septembre 1944, sous l’impulsion des Cruells Capece, les hommes du maquis agathois de St-Vincent Image 09(7)d’Olargues s’arrêtèrent pour présenter les armes devant chaque maison où un Agathois était mort au combat, pour la France.

Nous commémorons ce jour le 70e anniversaire de cet évènement où 143 maquisards, dont 19 Russes et Polonais déserteurs de l’armée allemande, défilèrent ainsi dans la ville d’Agde, animés d’une discipline toute militaire.

Ce même jour, l’émouvante cérémonie fut renouvelée à l’identique devant chaque maison en présence des familles des disparus dont les noms se doivent d’être ici rappelés. »
Dans le prochain article nous citerons les RESISTANTS, HÉROS AGATHOIS MORTS POUR LA France AU COMBAT ou SOUS LA TOTURE. Nous publierons un extrait de l’émouvant discours d’André Bessière ainsi que la suite de nos cérémonies

A bientôt

le président Jules Cruells Capèce Minutolo

Crédit photos : les AMIS D’AGDE, Jacques Amagat, Michel Desnos et Jean-Louis Roque.

Pour nous joindre : Les AMIS D’AGDE,
C/C Jules Cruells Capèce Minutolo
53 bis rue Sadi Carnot 34300 AGDE 04.67.94.00.10.
Courriel : Michelangeagde@gmail.com


 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.