Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Nouveauté estivale ! Beachbooker digitalise les plages privées

Hérault Tribune Pro

Lancement, fin mai, de Beachbooker, première plateforme de réservation en ligne pour les plages privées. On pourra (enfin) réserver en ligne un transat dans les plages privées.

«Désolé, mais nous sommes complets.» Ce type de réponse, que vous avez certainement maintes fois entendue au téléphone en recherchant quelques transats dans une plage privée, appartiendra désormais au passé. Maxime Ducloux, président fondateur, et Philippe Lécouvé, directeur général lancent fin mai Beachbooker, première plateforme de réservation en ligne pour les plages privées. Une page web est déjà accessible*.

Beachbooker ducloux maxime

En quelques clics, le client pourra visualiser les transats disponibles et les réserver en prépayant. Une vingtaine de plages privées sont déjà partenaires, toutes tailles confondues, de 60 transats aux 350 du Majestic de Cannes. «Aujourd’hui, les plagiste reçoivent des centaines d’appels par jour. C’est une perte de temps et pour eux, et pour les clients, constate Maxime Ducloux, Notre technologie vient fluidifier les demandes.” Le client pourra aussi commander en amont des boissons, pour éviter une attente trop longue lors de son arrivée.

Optimisation de la gestion des parcs de transats

L’intérêt est aussi du côté des professionnels. Tout d’abord, en payant en amont, les revenus sont sécurisés, même en cas de «no show» (non venue du client). Par ailleurs, l’outil leur permet, via un fichier CRM, de connaître l’historique des clients (la fréquence de leur venue, leurs habitudes d’emplacement et de consommation…), pour mettre en place des suivis et des opérations de fidélisation, et aussi pour configurer les équipes en fonction du taux de remplissage prévisionnel calculé sur la base des années précédentes sur la même période. Via l’intelligence artificielle, des algorithmes permettent une gestion du parc de transats en temps réel, et l’optimisation de son remplissage.

«Contrairement à ce qu’on pourrait croire, les plages privées ne sont pas toujours pleines l’été, du fait notamment de défections de dernière minute, non remplacées à ce jour, faute de solutions technologiques», détaille Maxime Ducloux. Beachbooker vise «toute la côte littorale, de Menton à Perpignan, avec un développement international à terme», anticipe Philippe Lécouvé.

Un accueil plutôt chaleureux

beachbooker lecouve philippe

La start-up se rémunère en louant l’utilisation de son logiciel B&B, déjà utilisé depuis trois ans en interne par les plagistes, et en percevant un pourcentage sur les réservations de transats, via cette nouvelle version B&C lancée fin mai. L’accueil des plagistes est «plutôt chaleureux, ajoute Philippe Lécouvé. La nouvelle génération reprend de nombreuses concessions, et se rend compte du retard pris par le secteur en matière de digitalisation.»

«De plus en plus de gérants viennent de l’hôtellerie, complète Maxime Ducloux, qui gère par ailleurs deux salons de coiffure à Montpellier (L’Atelier by M, à Port Marianne et La Pompignane). Ils ont l’habitude d’imposer une rigueur de travail aux collaborateurs avec des outils CRM. La filière se professionnalise.»

beachbooker 2

Le site et l’application beachbooker.fr sont conçus par l’agence digitale Genia Media (Tournefeuille, à côté de Toulouse), que Philippe Lécouvé, ex-directeur commercial de L’Agence (Midi Libre), entend développer dans la région de Montpellier.

Article d’Hubert VIALATTE

  • Possibilité d’être informé de la mise en ligne du site, en allant sur www.beachbooker.fr et en renseignant l’onglet «M’envoyer une alerte».
Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.