Parkings ouverts à tous.

La Mairie d'Agde a mis en place pour cette première saison les parkings du…

La Mairie d’Agde a mis en place pour cette première saison les parkings du Cap d’Agde à 10 euros l’entrée. Encore une fois, concernant ce projet elle a négligé une partie de la population, une fois de plus, les personnes handicapées.

Pourtant, il se trouve qu’il n’y ait pas seulement que des touristes à mobilité réduite qui séjournent au Cap d’Agde il y a aussi des Cap Agathois et Cap Agathoises qui y vivent à l’année et ceux-là doivent se plier aux décisions de la mairie et ce pour la période estivale car les parkings sont payants. Il faut savoir qu’une personne handicapée seule vit en dessous du seuil de pauvreté ( bénéficiaire de l’Allocation aux Adultes Handicapées 628.00 € par mois ) au même titre que les bénéficiaires du RSA, les retraités, alors les jeunes Agathois n’en parlons pas ! Pour toutes ces catégories de la population agathoise, ce serait du luxe de pouvoir utiliser les parkings du Cap d’Agde tous les jours.

La Mairie d’Agde fait du faux semblant. Certes, il existe bien des places réservées aux personnes à mobilité réduite, mais encore faut-il qu’elles soient aux normes, à proximité des horodateurs et que le terrain soit entretenu pour éviter des incidents à cause des déracinements des arbres à l’intérieur de certains parkings.

Il est nécessaire de permettre l’accessibilité adéquate en fonction des besoins de chacun, par le biais de la volonté de la mise en place d’une politique de la Ville d’Agde en Faveur des Personnes Handicapées et pour une Ville Ouverte à Tous, un système d’accès aux emplacements réservées G.I.C. G.I.G., afin que les résidants puissent garer leur véhicule comme tout un chacun.

Avec les recettes que génèrent ces parkings au profit de la Ville d’Agde, il serait judicieux que celle-ci mette en place un forfait abordable pour l’accès des parkings en faveur des personnes handicapées mais également des plus démunis à savoir les jeunes, les ainés, les bénéficiaires des prestations sociales.

Il s’avère qu’avec la pratique on s’aperçoit que sur tous les types de parkings, les emplacements G.I.C. ou G.I.G ne sont toujours pas respectés. Pour ce faire, la Mairie de la Ville d’Agde devrait mettre en place une solution simple et fiable à savoir des bornes rétractables commandées par un bip.

Une réaction a été retenue sur le site de « Hérault tribune article du 06.07.09) » où la personne handicapée se voyait être obligée de déménager et de vendre son appartement car elle y évoquait des gros problèmes d’entretient, de budget, de sécurité et d’accessibilité du parking.

Maïté Reynal Durand, Déléguée cantonale  Modem à la solidarité et au Handicap

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.