Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Pas de FEU ROUGE pour ORANGE ! .. par Didier Denestebe

Pas de Feu Rouge pour Orange qui installe un pylône émetteur  sur ledomaine public…

Pas de Feu Rouge pour Orange qui installe un pylône émetteur  sur le
domaine public au Parking du Colibri du Cap d’Agde.
Pas de conseil municipal, ni d’informations des élus. Ccette décision a été prise au travers d’une décision du maire en forme de cadeau de Noël daté du 15 Décembre 2006 : Voir la décision
Vous le constaterez sur les photos, point de permis de construire affiché au moment des travaux ! : Voir le reportage photo
Et pourtant : Tout serait réalisé dans les normes  !
Le permis aurait été affiché au printemps, sans que les travaux ne soient réalisés.
Pas de permis de construire affiché, pas de décision du conseil municipal , pas plus que d’information préalable des riverains de la zone et des commerçants .
Une association des Commerçants du parking du
Colibri au Cap d’Agge existe. Aucune  concertation n’a eu lieu avec les commerçants pas plus qu’avec les copropriétés environnantes.
Curieusement ces travaux sont entrepris sur la zone littoral dite inconstructible ce qui peut sans doute expliquer la discrétion concernant un affichage de permis aussi discret.
La loi n° 86-2 du 03 Janvier 1985 relative à
l’aménagement, la protection et la mise en valeur du littoral est aussi
appelée loi ” littoral “.
La loi ” littoral ” a pour objet de contrôler l’urbanisation (on dit aussi bétonnage) des côtes françaises . La loi ” littoral ”  stipule que tout changement d’utilisation d’une zone littorale exige une enquête
d’utilité publique préalable.

Sans se lancer dans la polémique des nuisances potentielles de ce type de récepteurs au plus prés des zones d’habitations, une information préalable à défaut de consultation aurait sans doute été nécessaire.
A cet égard, il est également nécessaire de rappeler que l’application du Principe de Précaution par les Tribunaux concerne bien entendu, entre autre,  ce type d’installation.

Le débat ne date pas d’aujourd’hui mais le problème demeure,  comme pour toute pollution face à la prolifération souvent
anarchique des sites d’antennes relais : ” Nuisance ou pas :  Tout est fonction de la dose ?
Par ailleurs, ce mas d’une quinzaine de mètre de hauteur viendra ôter de nombreuses perspectives visuelles sur le Fort de Brescou dans la zone:  Voir le plan
Les propriétaires ont ils  été informés ?

Cet emplacement était également un lieu d’animation ou se produisait en saison estivale de petits cirques et ou l’association de commerçants organisait des soirées paëlla pour tout le quartier et en saison, 1 à 2 spectacles par semaine et une  journée spéciale pour le Tuning de printemps,
L’approche de l’hiver  et la faible fréquentation de la période évitera sans doute les manifestations de mécontentement et à l’arrivée des beaux jours il sera trop tard : Voir une simulation très approximative.

Dommage ! Même si cet édifice n’est en aucun cas comparable avec les tours d’Adrenaline de l’ile des loisirs, il ne représente pour sa part aucun intérêt pour le tourisme ni pour une clientèle étrangère très sensible au problème de l’environnement.
Tout au plus, y a t il un intérêt financier pour la ville de 5000 ou de 6000 euros suivant la lecture de l’arrêté du maire.
Aprés Bouygues aux Cayrets .. Voici qu’au Parking du  Colibri on grille tous les feux rouge.. au service d’Orange !

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.