Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Pêche Sportive en Haute Mer : Trophée des Sirènes de Méditerranée le 06/08/2011.

Pêche Sportive en Haute Mer: Trophée des Sirènes de Méditerranée le 06/08/2011. Honneur aux…

Pêche Sportive en Haute Mer: Trophée des Sirènes de Méditerranée le 06/08/2011.

Honneur aux dames

Le samedi 6 août s’est déroulée au Cap d’Agde la seconde édition du « Trophée des Sirènes de Méditerranée » organisée cette année par le nouveau club du Cercle des Pêcheurs Cap Agathois.

Cette manifestation, dont Fabienne POIRIER (présidente du CPCA) est la créatrice en 2010, consiste en une sortie de pêche au tout gros avec marquage et relâche des poissons. Ce n’est bien sûr pas la seule particularité de cette rencontre amicale puisque le règlement est clair, chaque équipage participant doit être composé au minimum d’une femme. Ce sont les dames qui pêchent et les hommes sont à leur disposition pour les aider si besoin. Je peux maintenant vous assurer qu’elles ont laissé leurs fourneaux pour jouer le jeu. Et le jeu elles l’ont bien assuré.

Que la fête fut belle

Revenons maintenant à cette journée. Samedi matin tôt, la mer est relativement calme. Un dernier appel au CROSS pour les prévisions météorologiques de la journée, et le départ est donné. Onze bateaux partent braver les éléments, la compétition est ouverte, treize féminines ont répondu à l’invitation. Les premières heures sont calmes, chacun cherche ses marques, le broumé commence à faire son effet, les sondeurs commencent à « marquer ». Puis tout part très vite. Un appel VHF signale un départ. Quelques minutes plus tard une seconde voix résonne dans les émetteurs. Le premier poisson n’a pu être ramené jusqu’à la plage arrière du bateau, il a vaincu le pêcheur (ou la pêcheuse). Et tout s’enchaine. Une première prise, le poisson est mesuré et tagué (1). Il est relâché vivant et je peux vous dire qu’il nage encore très vite. D’autres vont suivre au fils des heures. Les dames sont euphoriques. Elles ne veulent plus s’arrêter. Elles n’ont pas souvent l’occasion de s’exprimer sur un bateau et elles veulent garder la maitrise du commandement. Certains capitaines (un peu ironiques au départ) sont fiers de leur conjointe ou de leur fille. Il n’y a rien à dire, elles apprennent vite. Ainsi se déroula une fête qui laissera dans les esprits de merveilleux souvenirs. La manifestation n’est pas terminée pour autant les bateaux rentrés au port. Le temps pour certaines de se refaire une toilette (ou un maquillage) et retour sur les quais de l’avant port. Réunion, débriefing, contrôle des photos (seule la capture des images est autorisée) et surtout remise des prix avant un magistral apéritif ou chacun racontera ses anecdotes avec une certaine fierté. Enfin un repas de gala servi au restaurant l’Ange des mers où tout le monde a pu reprendre des forces après tant d’efforts.

Il restera de cette journée des images, des rêves, des souvenirs mais surtout le plaisir partagé de pratiquer une passion dans un environnement responsable. Hommes et femmes se sont retrouvés en symbiose et en harmonie dans cette manifestation et il se dit que de longues et féériques histoires vont se raconter au coin du feu, aux enfants ou aux petits enfants. 

Résultats

-11 Bateaux au départ (6 en 2010).

-13 femmes à bord (6 en 2010). 

-14 prises dont 4 cassées ou décrochées.

– 5 femmes sont parvenues à tenir la canne jusqu’au bout du combat, les autres ont été un peu… ou beaucoup aidées.

– Tous les poissons (entre 110 et 147 cm) ont été relâchés après mesure et marquage avec des tags de l’IFREMER pour certains.

Remise des prix

1. Marie sur le bateau de Paul Ryckwaert :   RACHGOUN II   (thon de 147 cm)

2. Doriane sur le bateau de Dominique Cocault : SANDOJU   (thon de 137 cm + marquage)

3. Elodie sur le bateau de Louis Figueras : ALIZEE   (thon de 135 cm)

4. Martine sur le bateau de Tony Morell : ORQUIDEE II (thon de 118 cm + marquage)

5. Marie sur le bateau de Claude Sanchez : FLINT   (thon de 115 cm + marquage)

6. Florence sur le bateau de René Herrera : LIBERTE II (thon de 110 cm)

Les lots

Premier Prix :   un mini ordinateur offert par SOS PC34 d’une valeur de 300 euros

Deuxième prix : un moulinet d’une valeur de 200 euros

Troisième prix :   une canne à pêche d’une valeur de 100 euros.

En prime amicale chaque dame a reçu une rose rouge.

Nous remercions tous nos sponsors et toutes les personnes qui nous ont aidées.

Qui sommes nous

(1) Le CPCA est une association créée en mars 2011 au Cap d’Agde. Elle adhère à la Fédération Française des Pêcheurs Plaisanciers et Sportifs de France (FNPPSF). Fidèles aux valeurs éditées par celle-ci, nos manifestations sont organisées en No Kill, réservant ainsi les bagues de capture pour nos adhérents et leur consommation familiale (pêché-mangé). Nous avons suivi une formation donnée par l’IFREMER et par notre Fédération pour marquer les thons rouges et les requins que nous relâchons avec des « tags », ce qui permet aux scientifiques de les suivre, de les étudier et donc de mieux les connaître pour protéger ces espèces. Notre club aspire à une pêche responsable, plus soucieuse de la recherche et de la sauvegarde de l’espèce tout en pratiquant notre passion dans la sportivité. Chaque bateau de notre club participant au Trophée des Sirènes (11 bateaux) ou à notre Master du 23 au 24 juillet (21 bateaux), qui malheureusement cette année a été annulé pour vent de force 6, bénéficient d’une bague leur permettant de ramener un thon rouge dans la saison pour leur famille. Les autres bateaux bénéficient de bagues prêtés à la journée qu’ils nous rendent s’ils n’ont pas pêché de poissons. Proche d’une centaine d’adhérents dont 54 bateaux en quelques mois à peine, nous comptons nous insérer dans le paysage interrégional, voire international avec des passionnés qui partagent nos convictions.

Charly et Fabienne

Renseignements sur notre site http://cpca.agde.free.fr/


C.P.C.A.

Cercle des Pêcheurs Cap Agathois

Pêche en HAUTE MER et COTIERE Responsable

«Si tu veux aider un homme pour un jour, donne-lui à manger ; Si tu veux aider un homme toute sa vie, apprends-lui à pêcher ».

Lao-Tseu


 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.