PEZENAS - OSONS PEZENAS - Pré Saint-Jean : les travaux fantômes

Au Conseil municipal du 15 décembre 2016, les élus « Osons Pézenas ! »…

Au Conseil municipal du 15 décembre 2016, les élus « Osons Pézenas ! » ont évoqué l’intention de la Ville de fermer le parking du Pré Saint-Jean le lundi 19 décembre de 8h à 15h et ont demandé le report de cette fermeture à une période moins propice commercialement. 

Certes, cette interdiction de stationner était pour faire des travaux mais ceux-ci attendent depuis tant de temps que leur réalisation n’en était pas à une semaine près. Et puis, quels travaux ? En sept heures montre en main, ils ne pouvaient être ni d’envergure, ni répondre à l’état de délabrement dans lequel se trouvent, depuis trop de temps, le Pré Saint-Jean et la Halte routière. 

Que des travaux soient nécessaires, tout le monde en convient. Mais quelle idée de fermer le parking du Pré Saint-Jean alors que les fêtes de fin d’année approchent et que les commerces sont ouverts ce jour-là ? Le Maire, dans sa réponse lors du Conseil municipal, a semblé souscrire à la réflexion de la minorité municipale. 

Pourtant, les panneaux n’ont pas été enlevés. L’interdiction de se garer sur le Pré Saint-Jean lundi 19 décembre 2016 de 8h à 15h a été maintenue. Des barrières ont été repositionnées en fin de matinée. A 15h30, le dispositif était toujours en place. Mais de travaux, il n’y en a point eus ! Tout juste une benne de gravier a dû être déversée en début de matinée et d’un seul côté du Pré. Un « cache-misère » inefficace que les jours de pluies qui ont suivi ont rapidement balayé.

En liant manque de concertation, manque d’intérêt et manque d’efficacité, c’est au final, une sorte de « double peine » qui a été infligée au commerce local ainsi qu’à l’image et à l’attractivité de la ville. Cette attitude ne peut plus durer. Nous proposons que, lorsque des parkings doivent être fermés dans des périodes importantes pour le commerce de cœur de ville, des mesures compensatoires soient imaginées que ce soit en terme de places de stationnement, de communication, de navettes gratuites ou d’opérations commerciales.

Quant au Pré Saint-Jean, ce n’est pas de gravier et de « bouche trou » dont il a besoin mais d’un véritable projet et d’une réelle rénovation. Son état, alors que la majorité municipale y promettait un parking sous-terrain pendant la campagne électorale de mars 2014, n’est à la hauteur ni de Pézenas, ni du respect que l’on doit aux riverains, aux travailleurs, aux chalands et aux touristes qui l’utilisent. 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.