PEZENAS - OSONS PEZENAS - Un débat et une orientation : le renoncement !

Comme chaque année, le Conseil municipal de Pézenas a eu à se réunir pour…

Comme chaque année, le Conseil municipal de Pézenas a eu à se réunir pour un débat d’orientation budgétaire (D.O.B) préalable au vote, d’ici deux mois, du budget de la ville. A mi- mandat, les Piscénoises et les Piscénois auraient légitimement pu espérer que ce débat trace des perspectives d’avenir et évoque la réalisation des promesses faites à l’occasion des élections municipales de mars 2014.

Rien de cela n’était au rendez-vous du Conseil municipal du 2 mars 2017 puisque la partie décrivant les investissements à venir pour la commune avait un air de déjà vu. Elle n'était en réalité, et à quelques exceptions près, qu’un copier-coller des années précédentes où l’on retrouvait le P.L.U, le thermoludisme et Saint-Christol… projet phare depuis près de 20 ans !

De plus, aucun des engagements pris l’an passé devant l’assemblée municipale n’y étaient tenus. Ainsi, les élus n’y retrouvaient ni une analyse des dépenses, qui devaient être passées au scanner, ni un plan pluriannuel des investissements ou un programme d’entretien des équipements communaux dont certains attendent depuis près de 22 ans !

Que dire des éléments qui auraient dû paraître dans ce D.O.B et indiquer le respect des engagements électoraux soit en actant leur réalisation, soit en préparant leur mise en chantier ? Aucune trace ne figurait dans le document présenté et débattu en séance ! Le parking sous- terrain du Pré Saint-Jean, le réaménagement de la Place Gambetta et de la Place du 14 juillet, la Gare du Nord repensée et agrandie ou le Stade Michel Batal rénové… étaient tout simplement absents des intentions municipales.

Et il en va de même pour la rénovation et l’extension de la piscine. Pourtant, lors de l’assemblée générale du club de natation, un Conseiller municipal de la majorité municipale avait indiqué que c’était bien du fait de la ville que ce projet ne se faisait pas puisque la Communauté d’agglomération attendait que la commune en finance la moitié. Loin des propos du Maire de Pézenas qui expliquait dans le Midi Libre du 25 février 2017 que « la piscine nécessite plus d’attention de la part de l’agglo ».

Au final, à l’issue de ce débat d’orientation budgétaire, une seule orientation apparaissait clairement : celle de la majorité municipale de ne pas tenir ses promesses électorales. Mais, là encore, il ne s’agit en aucun cas d’une nouveauté !

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.