PEZENAS - Un black bloc incarcéré après s'être réjouit sur Facebook de la mort de trois gendarmes

  Un jeune homme de 24 ans a été interpellé la semaine dernière par les…

 

Un jeune homme de 24 ans a été interpellé la semaine dernière par les gendarmes de Pézenas. Originaire de Saint-Gilles dans le Gard, il s’était réjoui sur sa page Facebook du décès des trois gendarmes tués dans le Puy-de- Dôme par un forcené dans la nuit du 22 au 23 décembre 2020.

Au cours de ses auditions, il a affirmé être un black bloc” a indiqué Éric Maurel, le Procureur de la République de Nîmes. 

L’expression black bloc (« bloc noir » en anglais) désigne des membres d’unités masquées ultra violentes qui sèment le désordre dans les manifestations. 

Déféré au parquet, le jeune adulte, jusqu’ici inconnu de la police et de la justice, a été mis en examen pour « apologie de crime » et placé en détention provisoire en l’attente de son jugement. Il encourt jusqu’à 5 ans de prison et 45 000 euros d’amende.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.