PEZENAS - Une mobilisation confirmée au 2nd tour des Primaires Citoyennes

Près de 20% d’électeurs supplémentaires ont répondu présent dans les bureaux de vote de…

Près de 20% d’électeurs supplémentaires ont répondu présent dans les bureaux de vote de Pézenas pour le second tour des Primaires Citoyennes où celles et ceux qui se reconnaissent dans les valeurs de la Gauche et de l’Écologie étaient invités à venir s’exprimer. Avant que le scrutin soit clos, les militants exprimaient leur satisfaction qu’un élan populaire se dessine et espéraient qu’il puisse être porteur d’un rassemblement tant au sein du Parti Socialiste que de la Gauche française. Ils affirmaient même leur rôle à venir, comme celui des militantes et des militants des autres mouvements progressistes : « comprendre que la division sera fatale et peser depuis la base pour que les égos de quelques élites ne l’emportent pas au détriment de l’espérance. Si nous ne le faisons pas, nous laisserons la place à ceux qui veulent s’attaquer à la sécu, à l’avortement, aux droits des minorités ou à la protection de l’environnement, comme peut le faire un Trump aux Etats-Unis ».

A 19h, les enveloppes commençaient à rendre leur verdict. Les Piscénoises et les Piscénois s’étaient déplacés à 6,56%, soit 386 électeurs, et avaient accordé 221 voix à Benoit Hamon (58,6%) et 156 à Manuel Valls (41,4%), seuls 9 bulletins blancs et nuls étaient décomptés. Pour le bureau où votaient les communes de Castlenau-de-Guers, Caux, Nézignan-l’Evêque, Saint-Thibéry et Tourbes, la participation atteignait 3,8%, soit 272 électeurs, et Benoit Hamon récoltait 148 voix (54,4%) alors que Manuel Valls en totalisait 124 (45,6%). Parmi ces participants, personne ne choisissait un bulletin blanc ou un vote nul.

Entre les premiers résultats locaux et les premières tendances nationales, les discussions allaient bon train durant le dépouillement. Le large écart semblait rassurer les présents « afin qu’un message clair soit envoyé et que le poison de la division ne s’installe pas ».

A la suite de ce second tour, les socialistes piscénois devraient d’ailleurs se mettre rapidement au travail puisque une réunion pour préparer l’élection présidentielle et les échéances législatives est prévue dès le 2 février. En conclusion, un militant résumait : « il va falloir travailler et convaincre les Françaises et les Français de préférer le poids des mots, soit celui des idées et des projets, au choc des photos de candidats désignés à l’avance par les médias ». 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.