Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Sports

Port Ambonne : L' Archipel des vi…olons ! » par Lionel LABUSSIERE

Lorsque l'archet flirte avec la corde, la musique est douce. Mais lorsque le musicien joue sur la corde sensible des touristes, le coup de violon devient amer. En Mai 2005 des commerçants très connus du Village Naturiste monte une « opération de Marchand de Biens » et réserve l'achat de la Station Service de Port […]

Lorsque l'archet flirte avec la corde, la musique est douce. Mais lorsque le musicien joue sur la corde sensible des touristes, le coup de violon devient amer. En Mai 2005 des commerçants très connus du Village Naturiste monte une « opération de Marchand de Biens » et réserve l'achat de la Station Service de Port Ambonne dans le but de sa revente « par lots » et contractualise avec la SODEAL pour l'usage du ponton de distribution de carburant des bateaux.

A la nouvelle, les plaisanciers comprennent qu'ils n'auront pas de carburant distribué à Port Ambonne. Une pétition est signée dans le but d'alerter la Mairie sur cette pratique inadmissible. En effet : obliger les plaisanciers à véhiculer leur carburant dans des bidons par voiture n'est pas sans danger pour la collectivité comme pour eux-mêmes.

Par ailleurs la tarification des anneaux de ponton étant la même que celle du Port du Cap d'Agde, la prestation livrée par la SODEAL devient discriminante.

C'est pendant la dernière Assemblée du COMITE LOCAL DES USAGERS DU PORT le 15 Juin dernier que le Président du Yachting Club de Port Ambonne, Lionel LABUSSIERE appelle l'attention du Maire sur le fait et lui remet en main propre la fameuse pétition.

La réponse a été immédiate : « pas d'inquiétude Mr LABUSSIERE, la SODEAL a déjà contractualisé avec une Société Privée, et par suite de différents travaux sur les cuves, le carburant sera redistribué très rapidement ». Merci Mr le Maire pour l'info.

Seulement, il s'avère qu'au cours d'une tournée annuelle de contrôle des Pompes à Carburant, l'expert en profite pour sonder les installations en présence de Membres du Yachting Club et se déclare formellement : « les installations ne présentent aucune non-conformité en rapport à la législation, aucune anomalie de construction, pas plus qu'aucune usure.
« Si vous vous faites livrer le carburant, je peux revenir dans les 48 heures pour apposer la Vignette Verte sur les pompes et ainsi vous pouvez vendre le carburant immédiatement » ajoute t-il.

Pourtant un devis de remise aux normes a été demandé courant Mai à la même Société, dont le sérieux n'est pas à mettre en doute.

Ces devis n'avaient pour objet que d'excuser la non remise en service des pompes, malgré la gêne excessive causée à la collectivité des plaisanciers de Port Ambonne, ainsi qu'à ceux qui viennent chercher ravitaillement sur information des guides et cartes marines.

Dès le début Juillet Lionel LABUSSIERE prend contact avec la SODEAL pour signaler à nouveau le fait et là il lui est annoncé qu'il n'y aura pas de distribution de carburant cette saison à cause de travaux trop importants pour le concessionnaire. Surprise, car il n'y a pas de travaux à réaliser. Alors d'où vient l'erreur ??? !!!
Voir la lettre ouverte :

Voir l' emplacement destiné anciennement aux carburants :

Or dans le même temps, suprême provocation pour les plaisanciers, il est amarré au ponton de distribution des carburants un offshore dont la marque « GLAMOUR BOAT » est inscrit sur toute la longueur de la coque et dont la commercialisation des croisières dite libertines se fait depuis la « Villa Romaine ».

C'en est trop, non seulement les plaisanciers sont privés de carburant sous des prétextes complètement faux, mais de plus le ponton de la collectivité est utilisé pour l'appontage d'un bateau privé appartenant au contractualisant de la SODEAL.

Ensuite, alors que tout est clair, les différentes parties tentent de rendre troubles toutes les informations et il devient impossible de connaître l'identité du demandeur des devis, impossible de comprendre les liens entre certains cadres de la SODEAL et le contractualisant du ponton, et il est toujours impossible de faire le plein des réservoirs des bateaux sur place et dans de bonnes conditions.
Et pendant ce temps, le « GLAMOUR BOAT » pavane indécemment sous le nez des plaisanciers victimes d'un système : celui qui consiste à favoriser des privés au détriment de la collectivité.

La collectivité présente s'appelle « touristes » et le coup de violon de votre « Archipel de Vie », Mr le Maire, n'aura de crédibilité que lorsqu'on ne leur mentira pas et que nous leur livrerons une prestation en regard de leurs attentes et de nos obligations !

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.