PORTIRAGNES - Le tour de France de Gabin et Victor FABRE : SPORTSTAR sur l’aéroport Béziers Cap d’Agde

Un rêve de pilotes : prendre son avion et faire un tour de France…

Un rêve de pilotes : prendre son avion et faire un tour de France en faisant des escales sur des terrains qui leur sont inconnus et rencontrer d’autres pilotes, comme l’ont fait Gabin et Victor Fabre, deux frères passionnés d'aviation qui vivent leur rêve d'enfant, parcourir l'hexagone… Ils ont posé leur SPORTSTAR sur l’aéroport Béziers Cap d’Agde ce samedi 23 juin en provenance de Cuers. Cet avion économique et facile à piloter peut accueillir deux personnes. Grâce à son cockpit moderne et à ses instruments numériques, il est très facile d’avoir accès à un grand nombre d’informations très utiles pour le vol. 

Le 17 juin, départ de Limoges, leur aéroclub d’origine. Ils se sont  posés à l'île d'Yeu, Belle-Île, Quiberon, Brest, et enfin Ouessant, puis ont continué leur périple  par Avranches, Saint-Brieuc, Rouen, Chambéry, Gap, Cuers, Salon-Eyguières, Montpellier, Béziers, Tarbes et retour à Limoges le 24 juin. Une semaine pour un tour de France et une trentaine d’heures de vols en survolant l’océan, les Alpes, la Méditerranée et les Pyrénées…

À Béziers, les membres du RSA et son président Jean-Luc Visage les ont accueillis autour d’un sympathique apéritif (sans alcool) et d’un repas préparé par Roland pour terminer la soirée et une journée de vol bien remplie. Ils sont repartis le lendemain pour le terrain de Tarbes.

L’aéro-club de Béziers Cap d'Agde, terre d’accueil…

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.