Ports et Politique à Marseillan par Frédéric de Souza

Bonjour, je suis plaisancier et je souhaite avant les élections avoir des réponses sur…

Bonjour, je suis plaisancier et je souhaite avant les élections avoir des réponses sur les problèmes qui se posent sur les ports de Marseillan.

En effet, il en existe quelques uns :

Pourquoi un certain nombre de plaisanciers qui ont fait la demande d’un poste à flot n’ont reçu aucune réponse alors que leur dossier est en mairie complet avec le chèque : s”il est incomplet, on peut penser qu’on leur aurait téléphoné pour leur expliquer les pièces qui manquaient ?

Pourquoi les tarifs qui ont augmenté de 48 % entre 2003 et 2006 et de 33 % entre 2006 et 2008 ne permettent-ils pas d’assurer le gardiennage qui était mis en place auparavant

Pourquoi ces tarifs identiques à Marseillan plage et Marseillan ville ne mettent pas les prestations offertes au même niveau : les sanitaires à Marseillan ville sont quasi-inexistants et/ou impraticables, les pontons sont dans un état pitoyable et les digues mieux vaux ne pas en parler ?

Pourquoi sur la liste d’attente de place au port (liste consultable par les plaisanciers) les gens en attente de place ne sont ils pas toujours rangés par date de demande et pourquoi voit-on en lisant cette liste à 15 jours d’intervalle des demandes qui passent les unes devant les autres ?

Et enfin pourquoi la passerelle qui doit relier la capitainerie de Marseillan plage et la plage de Robinson doit elle être financée à hauteur de 50 % par le budget des ports.

Merci de répondre

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.