Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Droit

Pour que la police municipale ait du "chien"!

 A Bessan comme ailleurs, la sécurité des biens et des personnes est un sujet récurrent. Prochainement, nous reviendrons sur les statistiques précises de la délinquance et des incivilités enregistrées sur la Commune par la Gendarmerie.  Vos élus du groupe “Bessan en avant” proposent d’étudier la faisabilité d’une surveillance nocturne du village par les policiers municipaux. […]

 A Bessan comme ailleurs, la sécurité des biens et des personnes est un sujet récurrent. Prochainement, nous reviendrons sur les statistiques précises de la délinquance et des incivilités enregistrées sur la Commune par la Gendarmerie. 
Vos élus du groupe “Bessan en avant” proposent d’étudier la faisabilité d’une surveillance nocturne du village par les policiers municipaux. Ces rondes de nuit par eux ne peuvent être autorisées que sur la base d’une convention signée entre le Maire et le Préfet. Selon la loi, l’effectif requis serait de cinq agents pour qu’une brigade municipale puisse travailler la nuit.
 
Or, en pratique, il est des cas où trois agents suffisent.
Actuellement, notre police est constituée de deux agents de police municipale et d’un agent de surveillance de la voie publique (ASVP). Donc, afin de pouvoir mieux satisfaire à cette condition d’effectif, il serait opportun de créer un à deux nouveaux postes. Certes, il convient de s’atteler à une analyse budgétaire.
Aussi, le groupe d’élus de la minorité propose la création d’une brigade canine.
Le chien ne perçoit pas de salaire (toutefois il a un coût). Evidemment, nous devons considérer la question sous l’angle des conditions de formation et du statut du maître-chien ainsi que du dressage de l’animal et des conditions de sa garde.
 
La mission de la police municipale est la prévention par la dissuasion.
Excellent auxiliaire de sécurité, le chien-policier contribue à une meilleure dissuasion.
La brigade canine serait gage de plus d’efficacité pour une meilleure sécurité. Suite à l’extension de l’Hôtel-de-Ville, de nouveaux locaux de la police municipale devraient être aménagés dans l’ancienne maison d’Elizabeth Gaubert. Il est donc encore temps de concevoir l’aménagement de ces locaux dans la perspective de recevoir une brigade canine.
 
Le groupe propose donc la création d’un troisième -voire d’un quatrième- poste d’agent de police municipale avec recrutement d’un maître-chien spécialement formé et habilité. Eventuellement, les agents actuels (ou à venir) pourraient accéder à la formation et à l’habilitation, ce qui constituerait une chance pour eux dans leurs carrières.
 
Le groupe sollicite du Maire la mise en place de rondes de nuit. Pour des raisons opérationnelles, le mieux serait de recruter deux nouveaux agents afin de constituer deux binômes tant pour les brigades diurnes que les brigades nocturnes.
 
Les missions de la police municipale pour la sécurité et la paix publiques n’en seraient que plus …mordantes.   
 
Gilbert Sanchez, Céline Lambert, Véronique Autin, Olivier Goudou
Conseillers municipaux du groupe «Bessan en avant avec vous»

 
Nota : le présent article constitue la contribution à la page «libre expression» du bulletin municipal
à paraitre le 14 juillet
 
Pour informations :

–       Reportage vidéo réalisé par Télé-Essonne.
 Entrainement des brigades canines de police municipale.
 https://www.youtube.com/watch?v=8yGeAq601PI
 
–    les pouvoirs de police du Maire (législation)                             
http://www.police.online.fr/maire.htmt

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.