Pourquoi nous sommes contre le Projet Ecopole de la Valasse ?

Pourquoi nous sommes contre le Projet Ecopole de la Valasse?   Pourquoi Méthaniser à…

Pourquoi nous sommes contre le Projet Ecopole de la Valasse?

 

Pourquoi Méthaniser à grands frais des ordures ménagères faire un compost inutilisable et l’enfouir immédiatement sur place ? 

 

A- Les différents procédés.

·   La méthanisation sans oxygène c’est : – production d’un compost inutilisable pour l’agriculture et du méthane. -la combustion du méthane entraine une turbine puis un alternateur – l’électricité produite est vendue à EDF. – Grosses installations pour pouvoir rentabiliser un investissement d’au moins 50 M d’€ -Référence désastreuse: Améthyste à Montpellier,

·   Le compostage en présence d’oxygène c’est :

Production d’un compost pouvant être utilisé par l’agriculture.

Petites installations à l’air libre (2 ou 3 ha), grande souplesse de production ; Traitements par lots peuvent être sélectionnés  Cout 2M d’€,

Référence  Aspiran ;traitement de20000t/an de fermentescibles .

·   La torche à plasma, c’est

Envoi les déchets sur un arc électrique

Les gaz de combustion après apport d’oxygène pur sont envoyés dans une turbine qui entraine un alternateur.

L’électricité produite est vendue à EDF

Production d’un machefer facilement enfouissable mais peu utilisable.

Un procédé pas encore au point pour un usage industriel avec déchets ménagers. Est-ce un procédé d’avenir ?

B- Les règlementations à respecter en priorité

1-Le plan Départemental Déchets de l’Hérault exige :

·   Que les déchets organiques puissent être réemployés par épandage avec ou sans compostage  pour l’agriculture.

·    Implique qu’en amont a été mis en place la totalité des filières de collectes séparatives (emballages, produits dangereux etc..)

Cette condition n’étant pas remplie le procédé couteux de la méthanisation ne se justifie que par la production d’électricité évaluée dans le cas de la Valasse à celle de 2 Eoliennes !

2-Les directives Européennes et les objectifs des Grenelle 1 et 2

·   Elles vont toutes dans le sens du recyclage, prévention, réemploi  à: 45% voire 50%. On en est loin !

·   Elles taxent et limitent les mises en décharge.(40 €/tonne)

3-En résumé.

Pourquoi investir dans le dernier maillon (près de 50 M.d’€)  de la chaine de traitement, tant que les maillons précédents – Collecte, Tri, Recyclage- produits toxiques- ne seront pas encore mis en place?

 

C-Comment diminuer progressivement l’exportation en dehors du département de déchets encore fermentescibles ?

·   Investir dans la collecte sélective des fermentescibles poubelles.

·   Investir dans les installations de tri

·   Investir dans les installations de recyclage et de parcs à ressources

·   Investir dans des centres de compostage aérobies qui permettent

– le contrôle lots par lots du compost produit.

– l’élimination en décharge de Classe 3 des lots défectueux.

-l’utilisation du compost pour les besoins l’agricoles.

·   Rester conforme au Plan Déchet Départemental qui prévoit :

1-Article 6-2 : le découpage de la zone Ouest en secteurs

2-Article 12-5 l’interdiction d’enfouissement de tout déchet organique

·    Poursuivre les efforts des Sictom existants 

D-Prendre conscience des problèmes financiers

·La surface financière la crédibilité, La compétence des fournisseurs leurs références doivent être clairement exposées ce qui est loin d’être le cas des sociétés écrans de Villiers Service

·   Les citoyens doivent savoir à qui ils confient leurs intérêts.

E-En conclusion.

L’adoption du projet d’Ecopole de la Valasse présenté par Villiers Service serait :

Une erreur stratégique grave : concentration en un seul lieu

Une aventure technique avec un partenaire sans expérience de la méthanisation

Une aventure financière inquiétante avec un partenaire douteux

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.